John Pasche – Hot Lips

En 1970 les Rolling Stones sollicitent John Pasche pour la création de leur logo. Le britannique était alors âgé de 25 ans, venait d’obtenir sa maîtrise en design au Royal College of Art et quelques mois auparavant il avait déjà bossé pour les Stones en réalisant l’affiche de la tournée européenne du groupe. Mick Jagger confie à l’artiste une image de la déesse hindoue Kali tirant la langue et lui demande de s’en inspirer. ″Je me suis focalisé sur cette langue et j’ai pensé que ce serait une image intéressante et représentative de ces individus anticonformistes qui passaient leur temps à défier les autorités″ raconte l’artiste. Une façon de mettre fin à toute allusion consistant à affirmer que l’œuvre faisait référence à la bouche lippue du chanteur. À l’époque le designer a été payé 50 livres pour ce logo qui, en 1975, sera retravaillé par Craig Braun* pour devenir la version finale encore et toujours d’actualité. Considérée comme l’une des images les plus emblématiques de la musique, le Tongue and Lips (ou Hot Lips) est désormais sur toutes les lèvres, sauf sur celle de son concepteur. Aujourd’hui, John Pasche doit se dire qu’il aurait mieux fait de se mordre la langue le jour où il a décidé de vendre ses droits d’auteur 28 000 dollars pour financer l’acquisition d’un appartement à Londres. Maigre consolation, en 2008 le London’s Victoria and Albert Museum a acheté le logo original à son concepteur pour 92 500$.

*Craig Braun est également à l’origine du concept dit ″de la banane″ pour l’album The velvet Underground & Nico en 1967 et de la mise en œuvre technique du zip de Sticky Fingers des Rolling Stones  en 1971. Le tout sous la houlette d’Andy Warhol.

Patrick BETAILLE, septembre 2022

Retrouvez Craig Braun et les Stones dans le livre: In Vinyle Veritas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.