Le Son du moment – Donna Blue / Solitaire

Après trois EP salués par la critique, Donna Blue dévoile Dark Roses, un premier album à l’ampleur cinématographique. Couple sur scène comme à la ville, Bart et Danique ont en effet puisé l’inspiration de l’album dans des domaines qui excèdent la musique et où se côtoient films, œuvres d’art et mythes du monde entier. La synergie entre les deux artistes donne naissance à 11 titres oniriques qui s’emparent de nos sens comme un mirage. L’atmosphère est romantique mais les épines sont bien présentes, avec leur part d’obscurité.

Le duo ne manque pas d’idées romantiques sur la musique et le cinéma, et l’auditeur se trouve pris par la main dans un rêve mystérieux. Leur son rappelle ceux de Nancy & Lee, Serge Gainsbourg et Julee Cruise, tout en s’inspirant de compositeurs de musique de film comme Ennio Morricone, Piero Piccioni et John Barry.

Bart est généralement celui qui donne le ton, Danique apporte des associations visuelles, avec des choses du genre Imagine un cavalier solitaire chevauchant dans le désert. Ils progressent ensemble dans cet insaisissable processus de création, sculptant la musique à l’aide de tout ce qui se présente à leur esprit. 

Passant du rêve à une délicieuse excitation sensorielle, l’album joue avec la sensation d’être en vie, mais dans un monde parallèle aux formes soigneusement sculptées. Pour ceux qui choisissent de s’aventurer dans l’univers de Donna Blue, la récompense est alléchante : c’est une explosion de paysages sonores, de guitares de western et de voix sensuelles. Donna Blue ouvre la voie à des jours révolus ou peut-être, pour le poète et le croyant, à des jours à venir, – véritable échappée hors du quotidien. Avec ce premier album, Donna Blue crée une poche d’imaginaire, laissant à l’auditeur le soin de décider jusqu’où aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.