Le Son du moment – Jesca Hoop / Hatred Has a Mother

Jesca Hoop revient avec son sixième album, Order of Romance, un disque qui renforce sa position comme l’une des voix les plus frappantes et originales de la musique contemporaine. Order of Romance est l’album le plus complexe et le plus équilibré de Jesca Hoop à ce jour, un album qui s’inspire de l’écriture classique de chansons, rappelant tout ce qui va de Gershwin à Paul Simon, mais créant quelque chose qui est indéniablement Jesca Hoop.

Comme beaucoup de musiciens prêts à partir en tournée en 2020, Jesca Hoop a soudainement trouvé qu’elle avait du temps libre, et comme beaucoup de musiciens, elle a tourné son travail vers l’intérieur. Comme pour beaucoup de gens, ces jours passés à la maison ont été parmi les plus tumultueux de sa vie, et elle a trouvé la discipline et l’équilibre d’une routine d’écriture quotidienne essentiels pour faire face aux inconnus de la période période. Mais Order of Romance n’est certainement pas un journal intime de ces deux dernières années. Il s’agit d’une plongée profonde dans l’art.

Jesca Hoop a fait avec le producteur John Parish (PJ Harvey, Aldous Harding), avec l’aide supplémentaire de Jess Vernon (This is the Kit), pour certains arrangements. Le batteur légendaire Seb Rochford a prêté ses compétences, John Thorne joue de la basse et Chloe Foy et Rachel Rimmer ont été enrôlées pour livrer les arrangements vocaux caractéristiques de Jesca Hoop. Le résultat est un mariage fructueux de l’art de la chanson et des arrangements, débordant d’un charme cinématographique et d’un esprit lyrique qui signifient un nouveau chapitre plein de vie pour une artiste qui connaît suffisamment bien son esprit, son cœur et sa voix pour leur faire confiance en territoire inconnu.  

‘Hatred Has a Mother’ a vu le jour alors que Jesca Hoop était en tournée aux États-Unis début 2020. En regardant sur le côté de la scène, elle a été frappée par la phrase ‘Revolutionary Love’ tirée d’une la chanson de Di Franco. Cette dernière décrit l’amour révolutionnaire qui est une force pour la justice et une libération de la haine. Jesca Hoop reprend le flambeau avec ‘Hatred Has a Mother’ comme une dévotion à la pratique de l’amour révolutionnaire et pour le transmettre à l’auditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.