Los Bravos – Black is Black

Le noir brille parfois de tous ses feux et illumine le Rock. Des groupes: Blackfoot, Black Crowes, Black Rebel Motorcycle Club, Black Flag, Black Keys, Black Oak Arkansas, Black Sabbath, Black Label Society, Blackberry Smoke, Black Country Communion, et j’en passe. Des hits: de Back in Black (AC/DC) à Black Dog (Led Zep) en passant par Black Night (Deep Purple), Paint it Black des Stones ou Black Magic Woman de Santana, ce n’est pas ce qui manque. Alors, le noir, couleur ou pas? La réponse est là, sous nos yeux, dans nos oreilles surtout, et ce sont Los Bravos qui mettent fin au débat: Black is Black épicétou!  Que la lumière soit! En 1966, ce premier single est un véritable succès qui atteint la première place des charts au Canada, la seconde au Royaume-Uni, la quatrième aux États-Unis et se vend à un million d’exemplaires à travers le monde. Un première pour un groupe espagnol. Olé! Paroles simplistes: ″Black is black, I want my baby back″ (NDLR – le mec largué veut que sa nana revienne), ambiance Motown, rythme ensorceleur et ritournelle entêtante tapent irrésistiblement là où il faut. Ce succès, totalement passé inaperçu en France à sa sortie, y deviendra numéro un la même année, repris cette fois en français par un certain Johnny Halliday. ″Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir″ (NDLR – le mec vient d’apprendre que Sylvie Vartan a demandé le divorce). Black is beautiful! Le premier qui me dit le contraire je le démembre avec un coupe-ongles!

Patrick BETAILLE,  juin 2022. Cliquez ici pour retrouver tous les articles: Black Bonnie!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.