Le Son du moment – Tamino / The First Disciple

Le musicien belgo-égyptien Tamino présentait il y a un mois son nouveau single The First Disciple, accompagné d’une vidéo réalisée par Bastiaan Lochs et Jonathan Van Hemelrijck. Le passé, le présent et l’avenir se rejoignent dans un entrepôt abandonné de la banlieue d’Anvers. On y voit Tamino jouer de l’oud, entouré du regard d’une armée de ravers et d’une toile décomposée de murs couverts de graffitis. 

Pour ce nouveau titre, Tamino s’est entouré des producteurs belges PJ Maertens et Jo Francken. On y retrouve un collaborateur et ami de longue date, Colin Greenwood de Radiohead, à la basse et Ruben Vanhoutte à la batterie.

Amir est un musicien qui, malgré son jeune âge, semble pleinement formé et confiant dans son art. Son premier disque sorti en 2018 est un disque d’une grande profondeur et d’une résonance feutrée, orchestré de manière exquise et livré avec assurance. Les médias ont immédiatement établi des similitudes avec un jeune Jeff Buckley, et s’il y a certainement une fragilité intense et émotionnelle dans la voix de Tamino, il sait la combiner avec des fioritures orchestrales qui rendent hommage à sa lignée égyptienne.

Il n’est pas surprenant que la musique de Tamino soit en partie imprégnée du son du Moyen-Orient. Son grand-père, Muharram Fouad, était l’un des chanteurs et acteurs les plus célèbres d’Égypte. C’est sa vieille guitare que Tamino a reçue en cadeau lorsqu’il était enfant qui l’a lancée dans son voyage musical.

The First Disciple’ est le retour fascinant d’un artiste captivant. Malgré tous les éloges reçus, le voyage ne fait que commencer.

There is 1 comment for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.