[La Reprise du Jeudi] Gloria de Umberto Tozzi à Angel Olsen

Que serait un été sans une chanson en italien ? Gloria est un des grands succès de Umberto Tozzi, sorti en 1979. Rien à voir avec le classique garage des Them qui en appelle au même prénom et qui méritera aussi un jour sa “reprise du jeudi”. Avec cette chanson, le Turinois dit à son grand amour combien il lui manque, comme la mer sans le sel, le ciel sans les étoiles … Il le chante de sa voix irrésistible, sur un beat disco aguicheur, relevé de notes de synthé plus efficaces que 1000 violons. Tous les ingrédients d’un tube sont réunis !

Que serait la pop culture sans les chagrins d’amour ? Angel Olsen en sait quelque chose, c’est le thème de ses meilleurs singles, Shut Up Kiss Me ou Forgiven Forgotten, dans un style allant du folk au rock, toujours avec une chouette personnalité. Elle semble avoir pris un tournant pop synthétique et le premier extrait de son EP Aisles à suivre en aout en atteste. Le premier extrait est une reprise de Gloria, ralentie, enveloppée dans des couches électroniques confortables, agrémentées d’un soupçon de cordes ça et là.

 

Mais ce n’est pas certain qu’Angel Olsen ait d’abord découvert le Gloria de l’Italien, car ce titre avait déjà fait l’objet d’une reprise outre-atlantique, en 1982. L’énorme carton signé Laura Branigan figurait sur la BO d’un autre énorme carton, au box office cette fois, le film Flashdance. Oui, oui, on est dans les 80’s jusqu’au cou, celles qui étaient ringardes il y a peu encore, mais qui reviennent au goût du jour. L’année suivante, elle sort Self Control et c’est parti pour une décennie de Kim Wilde, Kim Carnes, Bonnie Tyler …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *