Coldplay – Higher Power

21 ans après un intimiste, nostalgique et quasi acoustique premier album pop-rock, qui forgera plus ou moins leur identité musicale jusqu’à leur collaboration avec le producteur Brian ENO à partir de 2008 (ajoutant une touche plus brit-pop énergique et colorée à leur univers), le 07 Mai 2021 à 1h du matin, COLDPLAY sortent leur nouveau single.

Comme une “première dans toute la galaxie”, c’est dans une “transmission extra-terrestre” de presque 8 minutes en direct de leur studio, avec l’astronaute français Thomas PESQUET qui d’un clic depuis la Station Spatiale Internationale, lance officiellement cette nouvelle musique “arrivée sur un petit clavier et un lavabo de salle de bain début 2020 […] produite par Max MARTIN, qui est une véritable merveille de l’univers”

“[…] Je pense que désormais nous sommes capables d’imaginer des mondes extra-terrestres, comme une façon de dire ce que nous pensons de la vie sur Terre. C’est plus rassurant de le dire des extra-terrestres que de le dire des humains […] une allégorie.. la chanson parle d’essayer de trouver l’astronaute en chacun de nous, la personne qui peut faire des choses incroyables” les mots en réponse à Thomas PESQUET d’un Chris MARTIN souriant, émerveillé et autant excité que ses amis Will CHAMPION, Jonny BUCKLAND et Guy BERRYMAN, respectivement batteur, guitariste et bassiste du groupe, pour introduire ce nouveau morceau : encore un virage et une nouvelle ère pour les quatre garçons originaires de Londres.

L’esthétique de la massive communication visuelle, encore une fois déployée par le groupe ces derniers mois (avec l’apparition d’un étrange site internet et d’imposants et énigmatiques messages cryptés dans une langue inconnue), nous avait bien mis sur la piste, mais la surprise est là : “Three, two, one..” comme une introduction épique, un mélange de cymbales, de basse et d’un puissant synthétiseur rétro omniprésent nous surprend, nous attrape et nous embarque pour 3min 30 d’une électrique “synthpop cheesy” tout droit venue des années 80 !

Tempo à 178, une très efficace et solide section rythmique ciment d’un groove et d’une énergie évidente, puissante, le synthé se fait chef d’orchestre et donne le ton. La guitare de Jonny est sous mixée, discrète mais spatiale, elle suit le motif et sublime l’ensemble, complète d’un écho le chant rythmé de Chris et les chœurs de son comparse à la frappe incisive. Le refrain est éclatant, les “pèches” combo d’instruments reviennent, le synthétiseur fait corps avec un chant galvanisant, on reconnait bien là une recette typique des 80’s… mais je ne peux m’empêcher de faire un lien évident : “HIGHER POWER” est l’enfant de “HURTS LIKE HEAVEN“, morceau d’ouverture de leur album “MYLO XYLOTO” sorti en 2011, et du très “CUREsque” “BIRDS“, second titre et single promotionnel de leur “A HEAD FULL OF DREAMS” de 2015. Les ingrédients sont les mêmes : la rythmique est binaire, énergique, guidée par une caisse claire droite et compressée, accompagnée par une basse parfaite. Une base parfaite pour des textes alimentés d’espoir et des envolées mélodieuses, résolument débordantes de joie à la désormais très reconnaissable Fender Telecaster anglaise. Tout droit venu de la planète KAOTICA, le fil rose néon d’un mélange parfait batterie/sample/guitare vient clôturer ce nouvel hymne synthétique aux allures rétro-futuristes, taillé pour exploser sur scène…

Extrait d’un prochain neuvième album, justement COLDPLAY n’a pas lésiné sur le teasing : “Alienradio.fm“, symboles étranges, sur de grandes affiches et écrans des mots diffusés mondialement sous les traits de l’alphabet “KAOTICAN“, comme un jeu de piste (très rapidement déchiffré par les fans du groupe). Passés maîtres dans cet art, les britanniques n’en sont pas à leur coup d’essai : enregistré comme titre de travail, “MUSIC OF THE SPHERES” semble bien être le nom du nouvel opus. Un nom, un visuel cachés à la vue de tous, en plein milieu de leur dernier album “EVERYDAY LIFE” sorti le 22 Novembre 2019, avec une phrase bien discrète : “COLDPLAY COMING SOON”….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *