[La Reprise du Jeudi] Jolene au masculin

Quand on parle de sexisme ou de machisme dans l’industrie musical, on pense souvent au rap, mais le rock n’est pas mal non plus, et encore plus la country. A Nashville, les mâles mettent autant d’amour dans leurs bottes en crocodiles et les courses de chevaux que pour leur femme.  Dans ce milieu, Dolly Parton est une des rares artistes féminines a avoir réussi. Et encore, sa popularité viendrait plus de son opulente poitrine que de son talent pourtant bien réel. Dans son plus grand tube Jolene, elle supplie cette dernière de ne pas lui piquer son mec, elle (Jolene) ne ferais ça que pour s’amuser alors qu’elle (Dolly) y tient énormément.

Attention, cette vidéo de 1975 pique vraiment les yeux !

 

Quelle ironie, donc, que cette chanson était été reprise par des voix d’homme chantant “Jolene please don’t take my man”, quand on sait que sexisme et homophobie vont souvent de pair.

Si on ne présente pas les White Stripes, on peut peut préciser que Third Man Records, les studios de Jack White sont situés à Nashville.

 

Radical Face fait parti de la nouvelle génération du folk, de ceux qui ont modernisé le style. Vous avez forcément déjà entendu leur titre Welcome Home.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *