[Chronique] Louis Jucker – Something Went Wrong

Découvrir un artiste alors qu’il est actif depuis des années, voire hyperactif, est toujours un peu problématique. On a l’impression de vouloir monter dans un train en marche. Se pencher sur le passé des gens n’est pas aisé, mais généralement moins compliqué que de s’installer devant un épisode du Seigneur des Anneaux commencé depuis 1h50. Bref, tout ça pour dire que Louis Jucker vient de sortir un nouveau disque. Que ce n’est pas son premier de l’année, qu’il en sort plein sous plein de noms différents, mais qu’on n’a pas besoin de savoir tout ça pour apprécier son dernier Something went Wrong comme il est. Même si son nom semblerait indiquer qu’il y a déjà eu un tournant dans l’intrigue.

Au printemps, il penchait noise avec son groupe Coilguns, mais cet automne, le suisse est folk. Il s’est isolé dans un chalet du Valais et en est ressorti avec dix titres, dont certains avaient été commencés mais jamais finis jusque là. Malgré les thèmes abordés, où l’auteur semble beaucoup se questionner sur le passé et le futur (par exemple “Losing Hair, quand on voit la pochette …), le disque offre un joli instant présent, tant il est lumineux. La voix haut perchée de Louis Jucker renvoie une belle sincérité,  quand elle se pose sur la guitare classique de Our Easter Wedding ou le charmant Shy to Fire et ses cliquetis.

Il y a un côté bricolé, “fait maison” prononcé sur ce disque, on peut se demander si certains rythmes ne sont pas dus à des instruments de cuisine ou à la salière. A trop additionner les pistes en studio, certains en ressortent avec des galettes obèses, ici aucun risque, rien ne fait obstacle au dynamisme de Something went Wrong, enregistré à 1500m d’altitude dans les prairies alpines. On entend d’ailleurs  chanter les oiseaux et tinter les cloches des vaches sur I Hate to Hurt the Hearts I Eat (bel exercice de prononciation). Il y a aussi l’électricité dans le Valais, il n’est pas non plus isolé au fin fond de la Sibérie, et ça donne un titre aux airs de Queen of the Stone Age, The Dam, ce qui pourrait être une introduction pour enchaîner avec son disque précédent avec Coilguns.

 

Ecouter Something Went Wrong sur le Bandcamp de Louis Jucker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *