[La Reprise du Jeudi] Dancing in the Dark par Animal Triste

Animal Triste regroupe des membres de la Maison Tellier et de Darko. Le gang 100% rouennais donne dans le rock instinctif et sans fioriture et s’apprête à sortir un premier album éponyme prévu pour le 4 décembre. Dans les extraits déjà connus, on trouve une reprise de Dancing in the Dark de Bruce Springsteen. De cette bande, on aurait plutôt attendu un titre du Boss période Nebraska, folk rock froid et tendu, mais c’est bien là l’intérêt de l’exercice : prendre le contre-pied.

Leur version est moins charmeuse et entraînante, plus brute, soucieuse et retenue, mais très bonne aussi. C’est l’époque qui veut ça, on l’a déjà dit dans cette rubrique. 1984, tout était permis, 2020, l’horizon est plus bouché et ça se ressent. Voici Dancing in the Dark par Animal Triste :

 

Dancing in the Dark était un single de l’album Born in the USA, sorti en 1984. Dans la vidéo, Bruce Springsteen est beau comme un dieu et déhanche comme personne sur le rythme très 80’s. Les filles du premier rang ont les yeux qui brillent, il en fait monter une sur scène (évidemment, belle comme une déesse) pour danser avec lui. Danser en pleine lumière.

La vidéo est réalisée par Brian De Palma, et la jeune fille est l’actrice Courteney Cox.

 

Et si on veut continuer à danser, c’est possible avec Hot Chip !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *