[La Reprise du Jeudi] Du System of a Down à toutes les sauces

Nous avons toujours privilégié dans cette rubrique les artistes principalement compositeurs pour qui la reprise est un exercice ponctuel, occultant tout un pan de cet art : les spécialistes de la reprise. Pourquoi ? Parce qu’il y en a énormément, pas tous talentueux, que tout ce petit monde tente sa chance sur Youtube et que la perspective de se taper 100 fois Coldplay joué au ukulélé n’est pas très réjouissante. Faire évoluer un morceau d’un style à un autre, voilà bien le but de la reprise musicale mais interpréter un Johnny Cash, un Madonna et un Rammstein exactement de la même manière a-t-il toujours du sens ? Bref, une question à laquelle on ne prendra pas le temps de répondre. Toujours est-il que certains de ces spécialistes de la reprise, à l’univers bien défini, pètent régulièrement le compteur de vues. 

T’as vu le petit Coréen de 6 ans qui joue Happy au xylophone ? T’as vu le mec qui joue du System of a Down au didjeridoo  en faisant de la trottinette ?

System of a Down, voilà une cible appréciée des repriseurs, dont la pin-up Robyn Adele Anderson. Avec son Postmodern Jukebox, elle cumule des dizaines de millions de vue sur Youtube à chacune de ses vidéos entre 2013 et 2016.  Dans son style 50’s rétro, elle en a consacré plusieurs au groupe de métal californien aux racines arméniennes. Voici donc un Chop Suey qui score à 13 millions de vues (Oui, c’est désormais comme ça qu’on juge de la popularité d’un morceau …)

 

De part leu construction, certains titres de cet immense album de metal qu’est Toxicity semblent se prêter tout particulièrement au violon. Là encore, maintes vidéos de virtuoses faisant aller l’archer sur Aerials ou Toxicity. C’est sur ce dernier morceau que les filles de Meytal Cohen s’était faites remarquer. Une derrière les futs et deux au violon électriques avec des attitudes grungy. Au final, leur  sonorité n’est pas très loin de celle d’une guitare. 12 millions de vues.

 

On ne se quitte pas sans un peu original sans fioriture : Sugar, single issu de leur premier album de 1998.

There is 1 comment for this article
  1. inconnu at 17 h 33 min

    La jeune batteuse a remis ca il y a quelques jours en partageant une nouvelle video dans laquelle elle reprend de maniere habitee “Toxicity” de System of a Down . On y voit la jeune musicienne fracasser les cymbales et danser de maniere frenetique en prenant visiblement beaucoup de plaisir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *