[Chronique] Pottery – Welcome to Bobby’s Motel

Voilà des années que ça bouillonne sous la neige, là-bas, à Montréal, que la scène canadienne lâche régulièrement ses pépites à la face du monde. La dernière en date se nomme Pottery, qui après un EP sorti 2019, revient en long format en juin, œuvrant activement au déconfinement des corps. Parfois estampillé garage, ou post-rock, ou encore new-wave, Welcome to Bobby’s Motel explose les étiquettes grâce à son groove à la puissance d’une tempête tropicale.

Après une intro tourbillonnante, Hot Heater commence mécaniquement, se chauffe avant de lancer la machine à funk, le titre est scandé en rythme et on a envie de taper des mains debout sur la table basse. Et ce n’est que le début. L’entêtant Under the Wires peut faire penser à White Denim, la basse démontre son élasticité remarquable, ça joue des congas, l’endiablé Bobby Forecast va provoquer bien des auréoles sous les bras, George Clinton sort du corps de ces pauvres canadiens en après ski ! Ou reste y plutôt ! Le rythme ne descend absolument pas pour Down in the Dump qui tient de l’ensorcellement vaudou.

Reflection marque une pose toutefois bien balafrée par une grosse descente de guitares punk. Et puis Pottery rend sa place au groove infernal qui circule tout en dansant le long de cet album. Il y est par la suite question de batterie made in Texas, une chambre d’hôtel new-yorkaise. On a le dos de la chemise bien humide lorsque arrive le final consacré à l”amour, celui torride comme une virée à travers la jungle lointaine.   

Welcome to Bobby’s Motel est moins foufou que le précédent EP, l’énergie du groupe a été mieux canalisée lors de l’enregistrement conduit dans Jonathan Schenke (Parquet Courts) ce qui ne le rend que plus efficace. C’est un plaisir d’entendre un groupe laisser autant libre cours à sa créativité, alors que tellement mise avant tout sur l’attitude. Franchement, nous avons là un des albums de l’année. Les gars de Pottery devraient revenir en Europe courant 2021, précédés de leur réputation de bêtes de scènes. Ils seront attendus dans la région du côté d’Arthez de Béarn !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *