Aretha Kranklin Queen of Soul

Aretha Franklin – The Queen of Soul n’est plus!

Un cancer du pancréas diagnostiqué en 2010 a eu raison de l’une des voix les plus reconnaissables du XXe siècle. Trois jours après son hospitalisation à Detroit, Aretha Louise Franklin vient de décéder à l’âge de 76 ans. Figure incontournable de la musique américaine, Aretha avait été élue ″meilleure chanteuse de tous les temps″ par le magazine Rolling Stone. Première femme à voir son nom inscrit au Rock’n’roll Hall of Fame, l’Artiste  reçoit en 2005 des mains du président Georges W. Bush la médaille de la Liberté, la plus haute distinction civile. En 2009 Barack Obama l’invite à chanter pour son investiture. Celle que l’on surnommait The Queen of Soul, était aussi une icône du féminisme engagé. En 1967, elle obtient un succès légendaire avec un titre emprunté au non moins légendaire Otis Redding: Respect!  En 1968, Aretha Franklin est classée en seconde position des personnalités afro-américaines les plus connues au monde, juste derrière Martin Luther King. La même année un autre tube devient un hymne féministe et s’inscrit dans le mouvement pour les droits civiques, qui prend alors toute son ampleur et qui vaut à la ″Lady Soul″ un rôle dans le film The Blues Brothers: Think!

PB, août 2018

There are 2 comments for this article
  1. Philippe sarge at 17 h 47 min

    une grande dame de notre patrimoine qui défendait sa musique sa couleur de peau et les femmes. Très étonné de lire aucune comm en dehors du mien. A plus !

  2. Patrick B at 23 h 12 min

    Hélas en ces temps où seul le Buzz a de la valeur et où le consumérisme mène le monde, ceux ou celles à qui l’on doit tout et qui on fait l’Histoire tombent trop vite dans l’oubli ou l’indifférence. Malheureusement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *