Tamino – Indigo Night

Lorsqu’on a entendu parler de Tamino (*) pour la première fois, c’était lors d’une émission de radio en directe du Festival International de Jazz de Montréal 2019. La personne interviewé racontait qu’elle avait assisté au concert de Timano, que le concert avait été merveilleux et qu’il avait été ovationné. Forcément… écoute de l’album obligatoire.

Tamino est d’origine égyptienne et flamande, ce qui explique les sonorités orientales très discrètes. Ce qui attire le plus l’oreille à l’écoute de l’album, c’est sa voix et son univers envoûtant et intimiste. Il est souvent comparé à Jeff Buckley, Nick Drake ou Leonard Cohen.

Côté musique, Tamino est de formation classique, il joue de la guitare, du oud et du piano.

Si vous avez aimé Indigo Night, jetez vous sur l’album Amir (second prénom de Tamino, qui signifie Prince en arabe) et découvre Habbibi, Cigar ou Sun May Shine.

(*) Tamino est le personnage du prince dans La Flûte enchantée de Mozart

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *