[La Reprise du Jeudi] You keep me hangin’ On

You just keep me hangin’ on, c’est l’histoire classique d’un mec qui s’accroche mais qui n’en veut plus, qui  refait toujours surface quand on commence à l’oublier. Et ça fait forcement souffrir son ex-dame.

Le titre original est chanté par The Supremes en 1966, un groupe de filles qui enchaine les succès dans les années 60, comme les Ronettes ou les Shangri Las. Parmi elles, on trouve notamment Diana Ross qui aura aussi beaucoup de succès en solo plus tard. Mais dans les tourments de ce morceau, leur “Get out of my life” manque sérieusement de conviction. L’air enjoué du morceau prête même à confusion. Il faut dire que ces grands succès de la Motown étaient écrits par des hommes, produits par des hommes, vendus par des hommes.

 

De la conviction, Kim Wilde en met un peu plus dans sa reprise à succès en 1987. Tous les ingrédients des hits de années 80 sont là, ambiance mystérieuse et brumeuse, synthés omniprésents, coiffure volumineuse. Elle semble avoir le caractère nécessaire pour envoyer ce mec dans les roses.

 

Une autre version intéressante est sortie en 1967, juste un an après l’original. On n’est plus dans le registre pop. Cette fois, c’est un homme au micro pour une imposante pièce psychédélique signée Vanilla Fudge. La vidéo peut sembler limite ringarde au premier abord, les grands gestes, les manières des musiciens, leur accoutrements  avec col à jabot et tout. Mais le titre est juste extraordinaire, cet orgue avant l’orage,  cette intensité rare comme si les gars jouaient pour la dernière fois avant de mourir. Époustouflant.

 

There are 3 comments for this article
  1. Patrick B at 9 h 04 min

    A noter également la version de Wilson Picket mais surtout celle de Rod Stewart publiée en 1977 sur l’album, au demeurant assez moyen, Foot Loose & Fancy Free. Reconnaissable en mille, la voix de l’écossais hirsute colle parfaitement à une orchestration des plus soignées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *