[La Reprise du Jeudi] Johnny Hallyday Zouk’n’Roll

Le 5 décembre 2017 disparaissait l’idole des jeunes, le grand Johnny Hallyday. Un an plus tard, Francky Vincent et Eve Angeli sortent l’album Le Binôme du Siècle (il est encore long, on fera peut être mieux d’ici 2100). Et là vous dites en chœur, quel est le rapport ?

Le rapport est que ce disque, dont le premier extrait au clip chiadé T’es chiant comme Mec commence à dater, contient 3 reprises de Johnny Hallyday : Que je t’aime, Quelque chose en nous de Tennessee et Sang pour Sang. Opportunisme ! crieront les détracteurs, Hommage ! répondront les intéressés.

C’est que le binôme a travaillé ses versions, a remodelé l’œuvre de Hallyday car il aurait été bien trop facile de les rejouer tels quels, alors, lors de longues séances de studio, ils ont créé un nouveau courant musical : le Zouk’n’Roll. Scandale ! crieront les puristes. Conservatisme ! répondront les intéressés. Car c’est bien le principe de la reprise, la soul devient new wave, le rock devient bossa nova alors pourquoi pas zouk ?

Et puis, si on réfléchit bien, où a choisi d’être enterré Johnny Hallyday, à Paris où il est né, à Marnes la Coquette où il est décédé ? Au bord de la Route 66 ? A Memphis, Tennessee ? Non, à Saint Barth, dans les Antilles. Alors voilà, let’s Zouk’n’Roll !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *