[La Reprise du Jeudi] Ces Gens là …

Il y a 40 ans, le 9 octobre 1978 précisément, s’éteignaient un géant de la chanson française et le souvenir de Jacques Brel est encore bien présent et ne s’éteindra surement pas de sitôt. Il reste ces dizaines de chansons aux syllabes découpées avec précision, il reste ces images d’un homme transpirant sur scène, possédé par son texte, le vivant sang et âme. Il reste son sourire charmeur dont il ne fait pas du tout usage dans Ces gens là. Sur une lointaine note grave, ce titre passe en revu les habitants d’un bourg de campagne, lentement, méthodiquement, comme les gens qui ragotent à la sortie de la messe, comme les vieilles dames qui épient la rue du coin de la fenêtre. On sent le poids des non-dits, on a l’odeur de l’hygiène défaillante, on étouffe déjà.

 

Noir Désir avait enregistré pendant sa tournée Des Visages, Des Figures une version live sortie sur le double En Public. L’électricité ajoute de la tension et … “et puis il y a Frida, qu’est belle comme un soleil” , et c’est une explosion, une lumière aveuglante, un contraste violent avec la grisaille ambiante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *