Octobre 2018 – Concerts aux alentours de Pau

Aux alentours de Pau, en Octobre 2018, 40 soirées concerts ou spectacles, plus de 67 artistes, groupes, orchestre, troupes, collectifs…

En résumé, quelques SURPRISES (les invitations se trouvent dans la rubrique Promos et Concours ) et notre sélection de ce mois, se tournera vers…
Le Festival “A Tant Rêver du Roi” du 4 au 6 à La Ferronnerie et à La Centrifugeuse, Arctic Lake le 6 au Pingouin Alternatif, General Electriks le 12 aussi à l’Espace James Chambaud, No Money Kids le 20 au Pingouin Alternatif, Sarah Johnson le 20 au Cabaret Au SuivantAltin Gun le 24 à la Centrifugeuse et enfin, pour bien terminer ce mois… Motorama le 31 au Pingouin Alternatif.

Jeu 04 – 19h30 : FESTIVAL A TANT REVER DU ROI #7 – JEAN + THE GURU GURU + COCKPIT + ROND HÉRON – X-OR – La Ferronnerie – 15€
Pour les détails cliquez ici

Jeu 04 – 21h : FROGCODILE + BOURBON JAM – Bourbon Street – gratuit

Jeu 04 – 19h30 : Jam Session – Pau Jam & Soul Club – Europub – Gratuit

Ven 05 – 19h30 : FESTIVAL A TANT REVER DU ROI #7 – LYSISTRATA + BUILDINGS + YO NO SE + LA FIOLE – La Ferronnerie – 15€
Pour les détails cliquez ici

Ven 05 – 21h : LES SWINGIRLS – Espace James Chambaud – 9 à 15€
Sorties tout droit de la France de la Libération, les sémillantes Swingirls sont à la fois compositrices, musiciennes, chanteuses et comédiennes. « Féminines prouesses », mis en scène par le maître de la Commedia dell’ Arte Carlo Boso, mélange les genres pour donner naissance à un show endiablé où se succèdent, à un rythme effréné, compositions originales et tubes détournés. Un ovni inclassable entre swing, humour, chanson à texte, musique de chambre et pop rock échevelé. Une soirée jazzy et girly en guise d’ouverture !

Ven 05 – 21h : WE MAY KNOW + MISTER T AGENCY – Bourbon Street – gratuit

Sam 06 – 21h : ARCTIC LAKE + GARETH DICKSON – Le Pingouin Alternatif – 12€
GARETH DICKSON (folk ambient/GLASGOW) :Depuis les sombres faubourgs de Glasgow, il a, en quatre albums studio, envoûté un cercle d’initiés grandissant. Parmi lesquels certains des musiciens actuels les plus novateurs, dont JUANA MOLINA et MAX RICHTER. Mais aussi et surtout Gareth Dickson est devenu le guitariste attitré de la légendaire VASHTI BUNYAN, qui fait une apparition spectrale sur le premier titre de Orwell Court dernier majestueux album en date.
La musique de Gareth est à la fois belle, ésotérique et inquiétante. Il y a là une noirceur et une mélancolie toute écossaise sous-tendues par une grâce et une pureté éthérées. Une impression d’inédit où la délicatesse à fleur de peau de Nick Drake se marierait aux expérimentations ambient de BRIAN ENO. Bref, ce à quoi serait sans doute arrivé APHEX TWIN s’il s’était mis à la folk.
ARCTIC LAKE (pop atmosphérique/LONDRES) : Ce trio londonien va vous faire décoller pour un voyage atmosphérique envoutant et délicat, qui dévoile un univers sonore semblant matérialiser de grandes étendues glacières qui contrastent à merveille avec la voix aérienne et profonde d’Emma Foster ; le groupe s’inscrit incontestablement dans la lignée du célèbre groupe anglais de pop électronique LONDON GRAMMAR.
ARCTIC LAKE joue la carte de l’ambiance avec des sonorités inventives afin de mieux capturer l’essence de la nature et la pureté des émotions, mêlant à merveille des notes brutes de piano à une couverture électro spacieuse. Si le récit sonne continuellement polaire, il joue sur une atmosphère aussi bien aérienne qu’aquatique…
Vous n’avez plus qu’à fermer les yeux et vous laisser porter par le souffle de cette mélodie harmonieuse et remplie de douceur !

Sam 06 – 20h30 : FESTIVAL A TANT REVER DU ROI #7 – PETER KERNEL – BISON BISOU – NOYADES- MISS ARKANSAS 1993 – ASTAFFORT MODS – X-OR – La Centrifugeuse – 12/15€
Peter Kernel (Canada / Suisse) : Aris Bassetti et Barbara Lehnhoff rythment depuis 2008 nos vies de disques et de shows pétris des contradictions qui pourrissent et magnifient nos existences. Peter Kernel, il faut se rendre à l’évidence, est à l’image du couple qui l’a créé, avec toute la dualité mouvante qu’induit un projet artistique si étroitement lié à la vie partagée. Parfois tendre, souvent dur, tempétueux ou caressant, le noise rock des Suisses est une perle de créativité avec des instruments pourtant très simples : basse-guitare-batterie-chant, le trio sur scène nous fait traverser des émotions qui vont de la rage aux larmes, de la tension à l’euphorie en passant par le rire. Un groupe complet, touchant au plus profond, qui a livré avec « White Death, Black Heart » (2011) et « Thrill Addict » (2015) deux véritables bijoux de l’indie rock des années 2010 de ce côté de l’Atlantique.
Bison Bisou (Lille) : Dégageant toute la puissance d’un Mentos dans une bouteille de Gini, les concerts de Bison Bisou sont autant d’invitations à se dévisser la tête. Un havre de paix subversif au sein duquel on peut s’oublier, expérimenter une nouvelle forme de danse, comme s’il fallait mourir demain.
Pour les détails cliquez ici

Sam 06 – 21h30 : JIS (Julien Ivanez Suzarte) – Cabaret Au Suivant – 5€
Chanson française pop
Si l’aventure « JIS » n’a éclos qu’à l’Automne 2017, Julien Ivanez Suzarte, l’auteur compositeur interprète se dissimulant derrière ces trois initiales, avait déjà pris son envol en 2008. Alors à peine âgé de 18 ans, c’est dans la peau d’un leader de groupe de rock français qu’il fait ses premières armes. Pendant 6 années, il écumera les scènes de la région Aquitaine, du plus petit café-théâtre jusqu’aux impressionnantes Arènes, toujours suivi de très près par les médias locaux (France Bleu Pays Basque ; Sud-Ouest ; La Semaine du Pays Basque ; Virgin Radio). En 2015, le rock post adolescent laisse place à une passade plutôt folk lors de la formation, à l’initiative de JIS, d’un duo où il incarne le guitariste soliste. Pendant 2 ans d’une intense collaboration artistique, JIS progresse considérablement du côté de la connaissance de son instrument de prédilection, la guitare, perfectionnant la subtilité de ses arrangements et acquérant une expérience de musicien/studio. Enfin, de Juillet à Septembre 2017, JIS, qui ne s’appelle pas encore ainsi, use du pouvoir cathartique et thérapeutique de la musique dont on a plus que besoin à certaines périodes de la vie, s’immerge pendant de longs jours dans les profondeurs des quelques 1300 cm3 de sa boîte crânienne, là où, finalement, « tout se vit, tout s’écrit, tout se passe ». Il a donc suffi de passer sur ce fameux divan qu’il faut savoir trouver en soi-même pour que les trois lettres qui composent le nom JIS apparaissent comme une évidence, comme le projet de la maturité, et viennent s’inscrire sur un Rorschach noir devenu l’emblème de la personnalité cérébrale et hypersensible du chanteur. Le très bel accueil offert à son premier single – titre intitulé 1300 cm3 et ramenant à la surface les réponses recueillies durant la retraite intérieure, durant le séjour au sein de sa propre tour d’ivoire – ainsi qu’à ses toutes premières prestations, l’avis professionnel des musiciens qu’il côtoie comme celui de Monique Lucion, devenue sa violoniste attitrée, le soutien des amis de toujours et la remise, par le chanteur DAGUERRE (première partie de Francis CABREL,CALI…), du 3ème Prix pour l’interprétation de sa chanson « La Maison D’en Face » à l’occasion du Festival des Solidarités 2017 lui ont apporté l’impulsion nécessaire pour défendre son projet bien au-delà des 1300 cm3 de sa boîte crânienne. Aujourd’hui JIS travaille à l’éclosion de son premier EP en collaboration avec Guillaume Soulan (Thiéfaine, Amandine Bourgeois, Amel Bent, Romane Serda), réalisateur pour BECAUSE MUSIC, éditions musicales renommées. L’année 2018 a aussi été l’occasion pour JIS de fouler de belles scènes comme celle de la Luna Negra, à Bayonne, ou encore les planches de Musicalarue Sur Un Plateau, festival auquel il doit sa participation à la MVC Balichon qui, depuis quelques années déjà, place en lui sa confiance. Le 31 Juillet 2018, le chanteur DAGUERRE lui a fait confiance en lui offrant d’assurer l’une de ses premières parties au sein du somptueux cinéma Le Vauban, à Saint-Jean Pied de Port.

Sam 06 – 21h : WILD SLIPPERS – Bourbon Street – gratuit

Jeu 11 – 19h : SOIREE BOUM CABARET ! / Bal Coiffé + Kiki Bouh + Roméo A – Ra – La Centrifugeuse – Gratuit étudiants / 6 € extérieurs
Inauguration de la fresque de La Centrifugeuse : La Centrifugeuse vous convie à l’inauguration de sa nouvelle fresque réalisée en juillet 2018 par les artistes du collectif palois Liken. Toute belle, parée de ses plus beaux atours, La Centrifugeuse vous attend pour une saison des plus excitantes !
Bal Coiffé – DJ set Selector Andaluz / Vincent Portal Coiffeur tout terrain : El Selector Andaluz et Vincent Portal vous proposent un salon de musique particulier, un endroit où le dance-floor rencontre la coiffure. Entre deux danses échevelées, Vincent Portal vous attend sur scène pour vous refaire le brushing ! Vous avez toujours rêvé de vous faire crêper le chignon en cadence ? C’est l’occasion !
Kiki Bouh / Bordeaux Burlesque Collectif : Kiki Bouh est une artiste au capital humoristique indéniable ! Sous la malice et la dérision se cache une femme sensuelle et magnifique. Son défi ? Vous envoûter avec ou sans moustache : moment de félicité assuré.
Roméo A – Ra – chansons electro pop chorégraphiées : Roméo, prince des rats et des caves, compose depuis 11 ans des chansons électro pop baroques. Cet épistémologue du musical invite à observer et à rire de nos contradictions, nos fantasmes, nos peurs, nos désirs… vous faisant remuer du popotin sans jamais verser dans la facilité. Personne n’en ressort indemne, mais tout le monde en redemande !

Jeu 11 – 20h30 : PAPANOSH (Home) – Espace Daniel Balavoine (Bizanos) – 10 à 20€
Organisé par Tonnerre de Jazz et Les Vibrants Défricheurs
Papanosh réunit à ses côtés Roy Nathanson, saxophoniste et poète new-yorkais, et Napoleon Maddox, rappeur et beat boxer de Cincinnati, pour un spectacle poétique et envoûtant autour d’une idée simple : le refuge, le chez-soi.
“Home”, cet écrin intime et chaleureux que chacun porte au plus profond de lui. Sur scène, les voix s’expriment de toutes les manières possibles, on y entend l’autre et nous-mêmes. Un concert explosif, une énergie revigorante, soulful and free.

Jeu 11 – 21h : BOURBON JAM – Bourbon Street – gratuit

Jeu 11 – 20h : CHAFAO – Europub – gratuit

Ven 12 – 21h : GENERAL ELEKTRIKS + NASTY JOE – Espace James Chambaud – 16 à 22€
GENERAL ELEKTRIKS parle plus d’une langue. Depuis ses claviers, il pratique un syncrétisme de haut vol entre funk, pop et électro, avec en tête l’idée d’un melting-pot musical alchimique et l’envie de le partager avec les foules. Clairement dopé au parfum de la radicalité artistique qui imprègne la capitale allemande, ce nouvel opus fait la part belle aux claviers Funk, beats Hip Hop, mélodies Pop et extravagances sonores. La joute entre sons vintages et musique du futur semble cette fois-ci tourner à l’avantage de ce dernier, donnant naissance à une véritable pépite d’Electro-Soul. Art Funk? Hip Pop? Tout cela bien sûr avec une énergie punk…
NASTY JOE : Même si l’influence outre-manche semble bien prégnante avec des références comme Artic Monkeys c’est également outre atlantique que l’héritage énervé de leurs compositions s’impose avec des figures tutélaires des Strokes à Television. Ce premier Ep est à la fois le point de jonction des stigmates d’un underground rock oublié et d’un romantisme exacerbé aux envolées mélodiques surprenantes de sincérité et de modernité.

Ven 12 – 21h : MISS BEE AND THE BULLFROGS – Bourbon Street – gratuit

Sam 13 – 20h30 : FESTIVAL ACCÈS)S( #18 – Joasihno + Vox Low + Too Smooth Christ + Rob Hall + Céline – Ampli / La Route du Son – 8 à 10€
JOASIHNO : Basculant entre synthétiseurs analogiques, instruments de percussion du monde et programmation informatique, ils s’inspirent de pionniers expérimentaux comme Mort Garson et la mélancolie de Kraut – Electronica, avec la connaissance du beat-making contemporain et de la grande admiration des chansons. de Moondog et les motifs de Steve Reich.
VOX LOW : c’est un des rare groupe à avoir su surfer avec classe entre les influences sixties-rockabilly et la techno froide et minimale du côté de Cologne ou de la Zoologischer Garten Station de Berlin. Une ambiance Morricone-Rock Choucroute, hypnotique et droguée. Du krautrock passionnant avec un son de basse 60’s inimitable et une voix trippy désincarnée alliée à un jeu de batterie à la Moe Tucker.
TOO SMOOTH CHRIST : La musique du blasphématoire TSC rappelle autant les grandes heures de la techno soul version 90’s que la Detroit House américaine à la Omar S. Un «live tout-machines» entre house suave et tracks plus breakés, teintés d’acid et de voix synthétiques.
ROB HALL : DJ d’Autechre, basé à Manchester et connecté au légendaire label Skam, Rob Hall fait partie du mystérieux Gescom, un collectif de DJs et de producteurs apparentés à Autechre, qui explorent la techno acid et l’électronique centrée sur les breaks. Autour de sélections électro et techno, Hall délivrent des djset à faire exploser les esprits sur un dancefloor au cœur de la nuit. Il a acquis une réputation internationale en jouant autant dans de petits clubs intimistes que pour de gros festivals tels que The Orbit, Phoenix, Glastonbury, Glade, Bestival ou Bloc Weekender.
CÉLINE : Dj incontournable de la scène parisienne depuis dix ans et co-fondatrice du label Technorama record, Céline ne mixe que sur galettes, attachée à l’idée d’un live comme véritable performance scénique.

Sam 13 – 22h : THE HELLECTRIC DEVILZ + SEEDS OF MARY – Rocka Puyoo (salle de répète) – 15€ (carte d’adhérent valable toute la saison) ou 5€ (entrée 1 soir)

Sam 13 – 20h30 : GERDA (Post Punk Noisy / Italie) – Local PCP – 5€ + (5€ adhésion annuelle PCP de sept.à fin août )
Depuis 1997, ces italiens étudiant la relation entre le vie intelligente, les surfaces verticales et la mode punk ont publié pléthores de thèses doctorales soutenues par les plus imminents instituts de recherche de la péninsule (Wallace Records, Shove Records, Sons of Vesta, Sonatine produzioni, Concubine Records…) et ont signé quelques travaux collaboratifs internationaux. Le 30 Mars 2018 ils publiaient les résultats d’une série d’expérimentations sonores sur le désordre et la libération sexuelle dans un dernier opus intitulé “Black Queer”. Peut-être que la Terre est plate…

Sam 13 – 20h30 : Choco’HellTines / Hellfest Cult – La Ferronnerie – 5€ + 2€ frais d’adhésion soirée
Avec les groupes Head Like Foot, Overblodd, Smegma et Fetal Putrefaction.

Sam 13 – 21h : GOLDEN GASOLINE – Bourbon Street – gratuit

Sam 13 – 21h30 : SAMARABALOUF (Festival Étonnants Randonneurs) – Cinéma Saint Michel à Arudy – 8€
Etonnnants Randonneurs, (festival du voyage non motorisé) vous invite a swinguer. Bientôt 20 ans que les compositions du guitariste François Petit se promènent à travers le monde, toujours à la frontière des musiques tziganes et manouches. C’est désormais un violon et un violoncelle qui remplacent la fameuse « pompe manouche » de la guitare rythmique, avec toujours la « bonne vieille » contrebasse pour porter le tout.
Samarabalouf, ça pince, ça frotte, ça percute, ça s’envole avec toujours le même esprit fougueux et la même envie de partager. Musiques de l’Est, du Nord, du Sud, parfois rock, country, parfois lyrique et bien plus encore…

Jeu 18 – 21h : BOURBON JAM – Bourbon Street – gratuit

Jeu 18 – 19h30 : Jam Session – Pau Jam & Soul Club – Europub – Gratuit

Sam 20 – 21h : NO MONEY KIDS + DEAD HORSE ONE – Le Pingouin Alternatif – 12€

Sam 20 – 21h : BCUC + BAUDOIN / BAUDOIN – La Centrifugeuse – 8 à 13€
BCUC (Soweto / Afrique du sud) – afro-psychédélique / soul : Originaire de Soweto, ce groupe afro-psychédélique mélange rythmes ancestraux et expression moderne, teintée de rock ou de hip-hop, pour créer un son distinctif, si volontairement rebelle qu’il refute toute étiquette. L’instrumentation du groupe évolue constamment au fil de leurs longs morceaux qui peuvent s’étendre jusqu’à 20 minutes : une basse terrienne, des percussions hypnotiques, des sifflets, des flûtes soutiennent des voix fortes d’hommes et de femmes…
BCUC fait partie de la génération qui a grandi aux dernières heures de la ségrégation, Leurs messages concernent la réalité quotidienne en Afrique du Sud, le travail précaire, la corruption. Leur musique est aussi forte, confiante et intense que l’intention qui la motive.
Baudoin / Baudoin (Pau) – folk acoustique / musiques de Gascogne à danser : Romain et Matèu Baudoin : trente années de complicité et d’oralité. Spécialistes des instruments et des techniques vocales du Sud-Ouest de la France, ils font une musique unique, créative, énergique et enracinée autant dans la lande de Gascogne que dans les Pyrénées béarnaises. La connaissance de ce répertoire traditionnel leur permet de jouer avec les codes culturels pour s’en affranchir, pour les transcender. Chaque proposition attendue et entendue étant remise en jeu par l’improvisation, ils sont eux-mêmes dans l’écoute et dans l’instant, proposant un moment unique au public. Romain et Matèu s’amusent avec leur patrimoine et ils le partagent.

Sam 20 – 21h : SARAH JOHNSON – Cabaret Au Suivant – 8 à 15€
Sarah Johnson est une jeune musicienne talentueuse, dans la lignée d’artistes tels que Giedré ou Oldelaf, qui habille ses textes humoristiques, pinçants ou émouvants, à l’aide d’une guitare sèche (mais douce !), racontant les petits tracas et joies qui font de la vie une aventure changeante…
Le spectacle qu’elle vous propose s’adresse à un public jeune et adulte amoureux des mots et adepte d’humour grinçant, mais s’adapte également aux enfants, toujours demandeurs de chansons drôles et touchantes. Sarah Johnson c’est une voix, des paroles, des mélodies, de la joie, de l’émotion…

Sam 20 – 20h : DADJU – Zénith – 34 à 39€
Issu d’une famille de musiciens, Dadju baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. Le 24 novembre 2017, du haut de ses 26 ans, il présente un premier album intimiste intitulé Gentleman 2.0, N°1 des ventes, disque d’Or seulement 15 jours après sa sortie et disque de Platine en seulement 5 semaines ! Auteur, compositeur, le respect, les femmes et leurs combats mais aussi l’amour et la famille sont les thèmes essentiels de ce premier album. Ce qui fait la force de Dadju, c’est cet aspect urbain quasi-inné mixé à des sonorités et des textes qui échappent totalement aux codes du rap. Dadju serait-il un romantique ? Un french lover ? Un idéaliste ? Un doux rêveur ? Et si Dadju était tout simplement un gentleman d’aujourd’hui ? Un Gentleman 2.0.

Sam 20 – 21h : ARA OKO (soirée cubaine) – Bourbon Street – gratuit

Mer 24 – 21h : ALTIN GÜN + DJ – La Centrifugeuse – 8 à 13€
Jasper Verhulst est le bassiste de Jacco Gardner quand, après un concert à Istanbul, il en revient fasciné par le son de la scène turque des années 1970. A cette époque, des artistes comme Selda Bagčan, Barış Manço et Erkin Koray combinent musique traditionnelle et influences rock psychédélique occidentales.
A la recherche de ce son, Jasper s’adjoint les services de Ben Rider (guitare) et Nic Mauskovic (batterie) et, via Facebook, recrute deux musiciens turcs, Merve Dasdemir (chant) et Erdinc Yildiz Ecevit (voix, saz,) : Altın Gün est né. Ils seront alors rejoints par le percussionniste de Jungle by night, Gino Groeneveld.
Révélation des Transmusicales de Rennes en 2017, Altın Gün fait revivre cette scène turque des années 70 avec un groove à réveiller les morts !

Jeu 25 – 21h : BOURBON JAM – Bourbon Street – gratuit

Ven 26 – 20h30 : LA TOURNÉE – Nasty Joe (64) + O’o (47) + Rollercoaster (24) + Bonduran (40) + Mama Killa (33) – Ampli / La Route du Son – gratuit
ROLLERCOASTER : c’est un trio dont les membres sont tous issus de la RockSchool de Bergerac. Ce groupe de hard-rock propose un répertoire varié, alliant riffs puissants et méchamment rock à des mélodies plus douces, aérées et mélancoliques. Il puise son inspiration auprès de groupes comme Led-Zeppelin, Metallica, ou plus récemment LizZard ou encore Airbourne.
NASTY JOE : Même si l’influence outre manche semble bien prégnante avec des références comme Artic Monkeys, c’est également outre atlantique que l’héritage énervé de leurs compositions s’impose avec des figures tutélaires des Strokes à Télévision. Ce premier Ep est à la fois le point de jonction des stigmates d’un underground rock oublié et d’un romantisme exacerbé aux envolées mélodiques surprenantes de sincérité et de modernité.
BONDURAN : quatuor originaire d’Hossegor, s’affirme dans un rock instrumental captivant qui se suffit à lui-même. Nourri d’influences telles que And so i watch you from afar ou encore de The redneck manifesto, le groupe déploie toute son énergie sur scène et réussit à vous embarquer dans un tourbillon musical frénétique.
O’o : Leur premier EP, Spells, enregistré à la maison et paru en janvier 2018, est un mélange d’électronique, de textures organiques, de synthétiseur analogique, et de la voix féminine qui vient guider le tout. O’o se lance dans un exercice à caractère expérimental mais accessible. Le duo crée des atmosphères et des structures différentes, voyageant entre la douceur et la violence, mêlant obscurité et poésie.
MAMA KILLA : Rencontre de deux jeunes musiciens bordelais baignant dans le rock des années 90, flirtant avec la soul et l’électronique exorcisant de façon bipolaire un blues rock psychédélique ou un grunge électronique délabré.

Ven 26 – 21h : FUNXY – Bourbon Street – gratuit

Ven 26 – 20h : CHAFAO – After Work (Serres-Castet) – gratuit

Sam 27 – 21h : SARAH McCOY + BOTIBOL – La Centrifugeuse – 8 à 13€
Sarah McCoy (La Nouvelle-Orléans) – tempête vocale / ragtime : Il y a du Bessie Smith en elle, et une pincée d’Amy Winehouse. Un soupçon de Janis Joplin et un zeste de Tom Waits. Quelque chose de Fiona Apple, aussi. Et son univers n’aurait pas déplu à Kurt Weill. Voilà pour ceux qui ne la connaissent pas. Les autres savent qu’elle ne ressemble à personne, que sa voix et son charisme s’imposent dès les premières mesures. À 32 ans, Sarah McCoy a vécu plusieurs vies. Elle a traversé les Etats-Unis de New York à Charleston, en Caroline du Sud, de Santa Cruz à Monterey, en Californie. Avant de poser ses valises dans la ville la plus mélodieuse du pays : la Nouvelle-Orléans. Cette pianiste-chanteuse exubérante et fulminante, tempête vocale, accrochée à son piano comme à une planche de salut, avec de la rage dans les yeux, offre une énergie nourrie de sensations fortes et d’émotions totalement hors normes.
Botibol (Bordeaux / Pays basque) – folk / indie : Botibol, de son vrai nom Vincent Bestaven, est devenu incontournable dans le décor de l’indie français, suite à plusieurs disques remarqués par la qualité de leurs compositions. Avec guitare, piano et voix, la formule est minimaliste et propose une folk délicate. Tantôt aérienne et fragile, parfois onirique et bancale, toujours inventive et émouvante.

Sam 27 – 21h : ROOTSMAN – Bourbon Street – gratuit

Dim 28 – 19h : DEMENTED ARE GO + DEAD BOLLOCKD – Local PCP – 10€ + (2€ pour la soirée ou 5€ adhésion annuelle PCP de sept.à fin août )

Mer 31 – 21h : MELLANOISESCAPE + ROMAIN BAUDOIN R – La Ferronnerie – 15€

Mer 31 – 21h : MOTORAMA – Le Pingouin Alternatif – 12€

Les adresses et les liens de nos partenaires :

ACP
http://www.acp-concerts.com

Ampli/La Route du Son – Allée Montesquieu – 64140 Billère
http://www.ampli.asso.fr

Atelier du Neez – 700, Avenue du 18 Juin 1940 – 64110 Jurançon
http://www.jurancon.fr/

Bourbon Street – 2 Allée Antoine de Bourbon – 64320 Idron
https://www.facebook.com/bourbonstreet64/

Cabaret Au Suivant – 29, Avenue Frédéric et Irène Joliot-Curie – 64140 Lons
https://cabaretausuivant.wordpress.com/

La Centrifugeuse – Sud du campus d’Université – 64000 Pau
http://www.la-centrifugeuse.com

Espace Dantza – 19 rue Bourbaki – 64000 Pau
http://www.espacedantza.com/

Espace James Chambaud – 1, Allée des Arts – 64140 Lons
http://culture.mairie-lons.fr/

La Ferronnerie – 10 rue de L’Artisanat – 64110 Jurançon
http://atrdr.net/

Le Moulin Bouge – Quartier Loupien – 64360 Monein
https://www.facebook.com/pg/Le-moulin-bouge-854259891406878/

PCP – 45 rue Amédée Roussille – 64000 Pau
http://pauconcertprod.com/

Le Pingouin Alternatif – 14 place Palais – 64370 Arthez de Béarn
https://www.facebook.com/lepingouinalternatif/

Rocka Puyoo (La Salle de Répète) – D430 (entre le rond point de la gare et l’impasse la Sablière) – 64270 Puyoo
http://rockapuyoo.com/

Zénith de Pau
http://www.zenith-pyrenees.com

There is 1 comment for this article
  1. PEREZ at 10 h 38 min

    Merci pour la programmation. Ne pas oublier d’ajouter celles avec un style plutot, Blues-Rock, Blues du Delta, Rythm’n’Blues, Soul, et Funk, à l’EUROPUB de Billère. Le principe une Jam Session, ouverte à tous les musiciens, chaque Jeudi soir à partir de 19h30. Au programme, les plus grands standards interprétés librement par des pointures du genre qui ont plaisir à Jammer ensemble, et, qui valent, vraiment, le déplacement. Pour Octobre ce sera les Jeudi 4 et 18 Octobre…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *