Le Son du moment – Gilad Hekselman / VBlues

Cela fait maintenant plus de dix ans que Gilad Hekselman est apparu sur la scène jazz internationale. Il naît et grandit en Israël mais c’est à New York qu’il perfectionne son étude de la guitare et fait ses premiers pas discographiques dans le vivier de Smalls Records en 2006. Entre 2011 et 2015, il publie trois albums en France pour deux labels.

Le nouvel album, Ask for Chaos qui sortira sous l’étiquette du prestigieux label Motema, sonne comme un manifeste dans lequel Gilad Hekselman y poursuit son approche hautement inventive du « power trio ».
Et il le prouve en s’affichant à la tête de deux groupes différents qui se partagent les morceaux ; le premier avec ses deux nouveaux partenaires réguliers, le bassiste Rick Rosato et le batteur Jonathan Pinson et le second avec le claviériste Aaron Parks et le batteur Kush Abadey qui composent son trio électrique ZuperOctave. Tous les quatre, réunis sous les compositions de Gilad Hekselman, ont déjà des parcours live et discographiques très riches, comme Gilad lui-même qui a joué avec toute une myriade d’artistes, de John Scofield à Esperanza Spalding.

Le jeu de Gilad Hekselman, il serait trop facile de dire qu’il correspond à l’âge de la maturité, et toutes les références ou comparaisons que l’on pourrait mentionner, l’abstraction de Bill Frisell, le côté atmosphérique de Pat Metheny, voire les réminiscences d’un Larry Coryell et même la science de l’enluminure des deux anglais Phil Miller et Chris Spedding sont par essence restrictives. Nous sommes tout simplement face à l’un des musiciens les plus inventifs de son époque, impressionnant par ses talents de compositeur et la densité de son art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *