[La Reprise du Jeudi] Tainted Love, classique New Wave, bombe Soul

Le classique, c’est Tainted Love du duo Soft Cell. Dans le clip nocturne de cet amour souillé, Marc Almond est la petite voix qui tourmente le sommeil d’un mannequin pour slip kangourou et séduit bien au delà du Londres gay dont il est une icône. Le tire restera comme un des plus emblématiques du mouvement New Wave et c’est sans surprise qu’on le réentendra plus tard par Marilyn Manson, sans que ce soit une de ses plus grandes réussites.

 

La bombe est la version originale de ce titre, bien moins connue, il faut remonter à l’année 1965 et chercher sur la face B d’un single de Gloria Jones passé inaperçu, submergé par les productions Motown. Et pourtant le morceau écrit par le dénommé Ed Cobb est une véritable bombe soul. Le morceau est court et intense, la rythmique entêtante rentre de suite dans le vif, la dame se fait féline, charme et griffe celui qui s’est foutu d’elle. Il y a les éléments du tube soul, les cuivres et les choeurs, mais ça reste tout en nerfs.

 

Le hasard ramènera le single dans une Angleterre en pleine vague Northern Soul, il aura son petit succès dans les clubs, Gloria Jones deviendra madame Mark Bolan et enregistrera une version actualisée en 1976, pas vraiment à la hauteur de l’orignal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *