Le Son du moment – Fantastic Negrito / Plastic Hamburgers

Oh mon dieu !!! ça faisait un bail que je n’avais pas pris une claque musicale…  et dans ses cas là, tu cherches à partager la bonne nouvelle avec tes amis… c’est exactement ce que je fais en ce moment avec vous.

Mais, la bonne nouvelle, je l’ai déjà partagée avec mon ami David… qui a écrit ces mots juste au sujet de Fantastic Negrito.

“Une voix éraillée, Fantastic Negrito chante comme un cracheur de feu alcoolique, sur des instrumentaux martelés, saturés et turgescents, qui évoquent aussi les mauvaises manières d’un Jon Spencer Blues Explosion des débuts. Tout est dans le rouge, dans l’urgence, la rage, la combustion d’énergie. Bref, l’énergie + sa coupe de cheveux, tout indique que ce Fantastic Negrito doit adorer mettre les doigts dans la prise. Me reste plus qu’à me procurer le Fantastic Vinyle… Et croiser les doigts pour qu’il passe en live par chez nous…” merci David pour ces mots justes.

Sinon, Fantastic Negrito, c’est l’histoire d’un musicien d’Oakland qui a expérimenté les hauts et les bas de la vie : de la signature d’un contrat à un million de dollars à un accident de voiture presque fatal qui le laissera dans le coma. Après une longue pause, Negrito est retourné à la musique en 2014 dans les rues d’Oakland. A partir de là, les choses ont bougé rapidement.

En 2017, il gagne le Grammy du meilleur album de Blues en 2017 pour son album The Last Days of Oakland. Consécration !

Son nouvel album, Please don’t be dead, est la deuxième étape de cette renaissance fulgurante. Quand on écoute Negrito, on est invité à entendre l’histoire d’une vie qui recommence dans les cendres de la destruction. Pour tous ceux qui pensait que c’était la fin en espérant un nouveau départ, voici leur hymne !

There is 1 comment for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *