Concrete Knives – Our Hearts

J’ai croisé les Concerte Knives en Mai 2013, c’était dans une petite salle, après la sortie de leur premier album, Be Your Own King. J’avais même eu la chance de les prendre en photo tous ensemble backstage.
Concrete Knives est la sensation de la presse musicale française en 2011, c’est pourquoi cette bande de potes normands se retrouve propulsés dans tous les festivals d’Europe à la sortie de la fac.
150 concerts et 5 ans plus tard, sort Our Hearts, le second album du groupe, un album puissant, aux structures soignées et maîtrisées, à l’énergie punk, quelque part entre les Pixies, les Yeah Yeah Yeahs ou les Talking Heads, une référence évidente, dont on retrouve les influences world.
Qu’on se rassure, les Concrete Knives n’ont rien perdu de leur sens inné des riffs accrocheurs et des refrains qui butent (Bring the Fire, The Quiet Ones, The Lights, Our Hearts…). Ils l’ont juste mis au service d’un œuvre plus adulte et ambitieuse. Parce qu’il est un âge où l’on bâtit pour durer. Our Hearts fait partie de ses grands disques qui se bonifient avec les écoutes. Un disque plus introspectif où il est question de perte de soi, d’incompréhensions, de désillusions. Un cœur cabossé pulsant à 10 000 à l’heure, fou amoureux de musique(s) et savant.
Our Hearts est un disque dont les singles ne finiront peut-être pas tous sous des publicités pour des voitures, mais qui s’en plaindrait ?
Que diriez-vous de les (re)découvrir avec The Lights.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *