Mars 2018 – Concerts aux alentours de Pau

Aux alentours de Pau, en Mars 2018, 70 soirées concerts ou spectacles, 103 artistes, groupes, orchestre, troupes, collectifs…

En résumé, quelques SURPRISES (les invitations se trouvent dans la rubrique Promos et Concours ) et notre sélection de ce mois, se tournera vers…
The Limboos le 2 à la Centrifugeuse, Les Poupées Gonflées  le 8 à Mourenx, Doolin’ le 9 à l’Espace James Chambaud, le festival Mars ça tape ! du 7 au 10 à Ampli, What the Folk le 10 au Bourbon Street, Feu! Chatterton le 21 au Zénith, Calypso Valois le 23 au Pingouin Alternatif, Jesca Hoop le 24 à la Ferronnerie et enfin H-Burns le 31 à Ampli.

Jeu 01 – 21h : SWING EN BULLES – Bourbon Street – gratuit

Jeu 01 – 19h : Jam Session – Europub – gratuit
Privés de Show Case Time, les artistes ont trouvé refuge à l’Europub et depuis peu, au nouvel Europub…

Ven 02 – 20h30 : Concert de Musique Classique – Le Temple (rue Serviez) à Pau – 10/18€
Gratuit pour les demandeurs d’emploi et les enfants de moins de 12 ans

Ensemble baroque de Toulouse – Direction : Michel BRUN
Oeuvres de G.F. Händel, J.S. Bach, C.P.E. Bach et G.P. Telemann.
Billetterie sur place le jour du concert
Réservation à l’Office du Tourisme de PAU/05 59 27 27 08

Ven 02 – 19h30 : THE LIMBOOS – La Centrifugeuse – 6 à 12€
Soirée sixties décoiffante… cirque, concert, dégustation et coiffure !!!
The Limboos : Venant tout droit d’Espagne via le prestigieux label Penniman Records, The Limboos peuvent déjà se targuer d’une belle réputation acquise en seulement 4 années d’existence. Roi à la guitare – chant aux accents soul / blues et Daniela, véritable prêtresse du groove aux percussions, ont su fédérer autour d’eux des membres de groupes reconnus de la scène revival 60’s espagnole. Adoubés dès leur premier album, The Limboos ont distillé leur rythm‘n blues exotique tout autour de la péninsule ibérique au fil de concerts qui laissent une empreinte durable. Tel un cocktail savamment dosé, leur dernier album « Limbootica » mêle habilement des notes latines à base de bossa brésilienne et de rumba cubaine, des touches tropicales avec une subtile dose de gospel, de swing et de soul. Rythme et élégance sont d’emblée les deux leitmotivs du quatuor barcelonais dont le rock ultra groovy séduit et ensorcelle à la première écoute.

Ven 02 – 21h : POP SOCIAL CLUB – Bourbon Street – gratuit

Ven 02 – 21h : TIDYMESS – Cabaret Au Suivant –?€

Ven 02 – 20h30 : LOU CASA – Espace Dantza –13 à 17€
“A CE JOUR” Chansons de Barbara
Depuis la sortie de l’EP Chansons de Barbara – A ce jour début 2016, et le concert du Café de la Danse (complet 15 jours avant sa date), le groupe en trio pour ce projet trouve de belles reconnaissances dans la presse (Télérama, L’Obs’, France Musique, AFP…) et de publics de toutes les générations ; notamment pour ses partis pris d’interprétation et d’arrangements originaux ainsi que son intensité associés à quelques textes et musiques extraordinaires du répertoire de Barbara.

Sam 03 – 21h : KOMBO LOCO – Bourbon Street – gratuit
Kombo Loco donne vie à des compositions qui voyagent entre la poésie de la chanson française, un groove coloré et la révolte du rock. Ce spectacle est nourri d’influences variées mais toujours sincères allant de Noir Désir, à La Rue Ketanou, en passant par Mano Solo.Pour ces artisans de la scène, le partage avec le public et le plaisir de la fête, sont le cœur de l’ouvrage. Les rythmes cognent comme une colère, les mélodies s’envolent comme nos rêves, les mots résonnent comme la vie…

Sam 03 – 20h30 : LOU CASA – Espace Dantza –13 à 17€
voir Ven 02

Sam 03 – 21h : OCEANIC MEMORY (Montpellier/Rock atmosphérique) + FABULOUS SHEEP (Béziers/rock) + MUD TWINS (Toulouse/duo rock) – Le Pingouin Alternatif – 10/12€
Mud Twins
: Mud Twins est un “power duo” garage blues punk toulousain. Dans leurs morceaux on trouve des rythmes primitifs et slide guitar à la Blues roots et la puissance du Punk saturé, avec des influences allant de John Lee Hooker, Gun club ou Morphine, sans oublier Elvis.
Oceanic Memory : Oceanic Memory est un groupe de rock atmosphérique. La vingtaine à peine, les quatre Montpelliérains proposent un son élégant, intense et profond où chaque parole prend la forme d’une
confession.
Fabulous Sheep : Des moutons, les 5 garçons de Fabulous Sheep n’en sont surement pas. Le quintette délivre avec urgence un rock incandescent, servi par des kids en furie d’une vingtaine d’année. Unis depuis 7 ans, frères pour certains et tous originaires de Béziers, la jeunesse esseulée, et les tensions de la ville ont directement inspiré le groupe, qui au travers de leurs textes relatent l’histoire d’une fuite en avant : la leur.

Sam 03 – 20h30 : SWING EN BULLES – Association Frip’ 20 âge – Gratuit
Concert gratuit à l’occasion de l’inauguration du nouveau local de l’association au 56 Rue Émile Guichenné à Pau

Lun 05 – 21h : DUSTY ROBOT (Allemagne) + DEAD BOLLOX (Pau) – PCP – 5€ (et 5€ adhésion à la saison 2017/2018)

Mer 07 – 14h : MENTRAL + OGGY + ASTRONOMIC – Ampli/Route du Son – 5€
 Mars Ça Tape #5
Mentral (trance progressive) + Oggy (mix electro swing & hip hop) + Astronomic (mix techno)
Les enfants aussi peuvent venir au concert ! Pour favoriser les sorties en famille, nous vous proposons en ouverture de cette 5ème édition : un concert au format adapté aux petits. Une programmation électro pour le jeune public, en cohérence avec le festival MARS CA TAPE #4, afin de permettre aux 06 – 11 ans de découvrir les richesses de ces musiques dans les meilleures conditions et au travers d’une proposition ludique et conviviale. Jeux sur le Dance Floor ! maquillages ! Bonbons à gogo ! Boules à facettes ! Du gros son adapté aux tout petit ! Et un goûter collectif pour terminer cette surboum dans la bonne humeur !

Jeu 08 – 21h : ALPHA TRACKS + DJ T-1000 + TEHOTU – Ampli/Route du Son – 12€
Mars Ça Tape #5
Alpha Tracks : Felix Benedikt, alias Alpha Tracks, est un producteur Techno basé à Vienne en Autriche. Sa musique est principalement produite en direct sur des machines analogiques avec différents musiciens invités, se concentrant moins sur le fétichisme technique que sur la dynamique en direct des collaborations en studio. Le résultat est un son qui se réfère à l’ère Rave du début des années nonante. Alpha Tracks ignore allègrement les tempos limites ou les doctrines du goût. Les tabous esthétiques ou même des fragments de genres souvent décriés, ne sont pas repris comme un fétiche rétro, mais sont pliés dans l’œuvre contemporaine avec le charme viennois ludique.
DJ T-1000 : Alan oldman aka DJ T-1000 est né à Detroit et basé entre Chicago et Berlin, a été surnommé « Renaissance Man of Detroit Techno » par Muzik Magazine (Royaume-Uni). Ce musicien électronique international, quand il n’est pas derrière les platines ou dans le studio produisant de la musique de danse électronique pour des labels comme Tresor Berlin, Inzec (CH), Minimalsoul (CH) ou ses propres empreintes Pure Sonik et Generator, fournit des illustrations pour l’industrie de la musique électronique. En outre, ses dessins et peintures à grande échelle ont été exposés dans des galeries d’art à Chicago, Berlin, Paris, Los Angeles et, plus récemment, une ouverture à guichets fermés à Amsterdam.

Jeu 08 – 20h30 : LES POUPEES GONFLEES – MJC Mourenx – 7 à 12€

Jeu 08 – 21h : BONE TEE & ABDELL B.BOP – Bourbon Street – gratuit
Fondé en 2017, Bone Tee & Abdell B.Bop (duo Français, basé dans le Sud-Ouest) ils sont devenus en peu de temps de grands spécialistes du Country Blues.
Bone Tee, (chanteur et guitariste) possède une voix puissante et profonde, tire de ses instruments (dobro ou guitare acoustique) un son dans la plus pure tradition, nous rappelle celui des grands maîtres du Blues et du style Ragtime des années 30.
Abdell B.Bop, (Contrebassiste) oui mais de grande classe comme Willie ! Accompagnateur de talent, il s’est produit aux côtés d’artistes de renommée internationale (Lynwood Slim, Mitch Woods, R.J Mischo, Sean Carney, David Maxwell, Gene Taylor, Joel Paterson, Dave Gross…)
Leur son authentique et leur rythme hypnotique font que Bone Tee & Abdell B.Bop ne laissent jamais le spectateur indifférent.
Le Duo trouve son inspiration dans les musiques des années 30 et 40 (un répertoire extrêmement varié allant du Mississippi Blues, Ragtime et du Blues).

Jeu 08 – 19h : Jam Session – Europub – gratuit
Privés de Show Case Time, les artistes ont trouvé refuge à l’Europub et depuis peu, au nouvel Europub…

Ven 09 – 19h30 : BURIERS + BRAZILIERS + LA MOGETTE MAGIQUE – La Centrifugeuse – 6 à 12€
Soirée « L’indé comme par magie !!! »… Magie, expo et concerts
C’est l’anniversaire d’A Tant Rêver Du Roi et 15 ans, ça se fête !!!
Buriers (folk / spoken words / hip – hop) : Né de la rencontre entre le flow de James P.Honey et les couleurs folk et boisées du violoncelliste Jamie Romain, l’univers des londoniens de Buriers (que l’on a connu sous le nom de A Band Of Buriers) ravit par sa confrontation des genres et son absence de compromis. Mélodies indie pop, spoken word orchestré en rap subtil et instrumentation folk, leur projet convoque aussi bien Leonard Cohen que Saul Williams ou The Streets voire Jack Kerouac. Entre tristesse et beauté, proche de la poésie urbaine, le chant sépulcral, au débit digne d’un pur rappeur, parfois s’accélère et dépouille la mélodie, cet écrin de folk délicat, de ses dernières notes. Difficile de rester insensible à la beauté dépouillée de leur musique. On se laisse embarquer, sans retenue aucune, dans ce noir et blanc charbonneux, inquiétant et émouvant. Assurément une perle rare et une identité musicale à part entière.
Braziliers (pop) : c’est Ropoporose et Piano Chat. Une idée née dans le vin et la chaleur d’un été de campagne. Ce sont beaucoup de guitares et pas mal de cymbales, quelques synthés lunaires et plein de chants influencés par le soleil, la magie et l’amour des vignes. C’est un peu krautrock mais c’est très pop aussi. Et c’est fait pour danser ! Premier album chez A Tant Rêver Du Roi (Septembre 2018).

Ven 09 – 21h : LENNY DEE + NOMEBO + PUSHER OF SOUND – Ampli/Route du Son – 12€
Mars Ça Tape #5
Lenny Dee : Lenny Dee est un producteur et DJ américain de techno hardcore et gabber. Dee décrit sa musique actuelle comme « de l’industrial hardcore et de la techno, ou un mélange des deux : de l’industrial techno. » Lenny Dee est considéré par la presse spécialisée comme l’un des « pionniers de la techno new-yorkaise. » Au fil de sa carrière, Lenny Dee a joué dans le monde entier en passant des États-Unis à l’Australie, de l’Europe de l’Ouest à l’Europe de l’Est, en Russie, au Japon et en Amérique…

Ven 09 – 21h : DOOLIN’ – Espace James Chambaud – 9 à 15€
En une décennie à peine, Doolin’ s’est imposé comme l’un des groupes les plus novateurs de la musique irlandaise. Fort d’une énergie diablement communicative, le sextet irradie les plus prestigieux festivals, le festival interceltique de Lorient en tête quand il ne partage pas la scène avec les plus grands. Pétris de sensibilités contemporaines rock, folk, jazz, funk et rap, ces virtuoses, à l’image de Josselin Fournel, vice-champion d’Irlande de bodhrán en 2004, brisent les frontières du genre avec modernité et brio. Vous ne saviez pas où fêter la Saint-Patrick ?

Ven 09 – 21h : ARA OKO (soirée cubaine) – Bourbon Street – gratuit

Sam 10 – 21h : LES BOUCLES ÉTRANGES + FLORE DJ SET + IXINDAMIX – Ampli/Route du Son – 12€
Mars Ça Tape #5
Ixindamix : Très proche du Sound System Spiral Tribe ou de 69db, adepte convaincu du Chip Jockey, Ixindamix convie régulièrement le dancefloor à un voyage quasi mystique, véritable laboratoire psychédélique au pays du groove version dance. Esprits envoûtés et dancefloor hypnotisés sont au rendez-vous…
Flore DJ Set : L’esthétique musicale de FLORE (patronne du label Polaar) a toujours été influencée par des rythmes complexes et des lignes de basse emblématiques. Sa production montre ainsi une énergie brute exprimée dans un groove sexy et sauvage où le corps, l’âme et l’esprit de l’auditeur sont manipulés comme des poupées vaudou pendant toute la cérémonie.

Sam 10 – 21h : WHAT THE FOLK – Bourbon Street – gratuit

Sam 10 – 21h30 : KARMAPOLIS + WE DON’T CARE – Rocka Puyoo – 5€ (gratuit si tu as la carte…)

Sam 10 – 21h : Concert Caritatif – KIMBALA + MAIRSI DORIEN – Salle Espalungue à Arudy – 5€
Kimbala
est un groupe multiculturel franco-galaïco-colombien. À travers un univers sonore éclectique dans lequel des styles contondants tels le rock, le ska et le punk cohabitent avec la salsa, la cumbia et le reggae, Kimbala essaie d’être la voix du peuple, le hurlement des plus défavorisés en faveur d’un monde meilleur.

Mairsi Dorien: Dix ans maintenant que les M’airsidorien font bouger le public sur leur slav’n’roll , un style unique mêlant sonorité balkanique ,énergie gipsy rock et chaleur méditerranéenne. Sur scène, ses 8 musiciens nous offrent un concert festif, cuivré et déjanté ,digne des plus folles soirées de Folie Herzébovine !

Sam 10 – 21h : WAY FOR NOTHING – Le Moulin Bouge – gratuit
Pas besoin de chanteur pour le sextet qui viendra proposer sa vision du monde et délivrer un message humaniste et positif avec des atmosphères immersives, des guitares parfois rugueuses et une projection d’images fortes comme unique langage.

Sam 10 – 18h : LES POUPEES GONFLEES – Château de Viven – libre participation
Concert Journée des Droits des Femmes
Pour fêter les femmes, les Poupées Gonflées s’invitent au Château de Viven! Un lieu à découvrir! Des jardins magnifiques à visiter (gratuitement) avant concert, un petit théâtre sonorisé pour le concert et une possibilité de dîner (bien!) au château sur réservations. Le concert est “libre participation”, aucune autre obligation que de venir partager ce moment avec elles! 28 min de route depuis Pau pour se retrouver dans une bulle de raffinement et de plaisir. Un projet qui nous tient à cœur pour faire découvrir cet endroit délicieux!
Pour le dîner post concert, s’affoler et réserver jardins@chateau-de-viven.com – 
Tél. 06 86 48 60 97

Mar 13 – 21h : LOS EXPLOSIVOS ( Mexique ) + EL TORO WHY (Pau) – PCP – 5€ (et 5€ adhésion à la saison 2017/2018)

Jeu 15 – 21h : PLANETOID – Bourbon Street – gratuit
C’est comme dans un rêve, tu ressens tout, mais tu n’existes pas .. Planetoid c’est le projet pop ambiant et cosmique d’Hélène Vogelsinger. Après avoir habité à Beyrouth, Londres et Paris, c’est à Pau qu’elle s’installe début 2017 pour se lancer dans une nouvelle odyssée musicale.
Influencée par une multitude d’artistes évoluant dans la soul , l’electro, le trip-hop ou encore la musique orientale dans laquelle elle a été baignée toute son adolescence, elle choisit de fusionner les genres.
Un mélange de synthé’ aux couleurs atmosphériques, de sons organiques enregistrés au fil des voyages, d’ une voix groovy et de chœurs lyriques ou encore ethniques.
Accompagnée sur scène et en studio par Aurélien Jacques (alias Alterego), ils nous proposent un live rythmé et envoûtant.
Un son nouveau, plein d’énergie, un voyage mystique, poétique et introspectif. Des textes parlant de liberté, de « désenracinement » et d’éveil de la conscience. Entrez dans la sphère, Entrez dans Planetoid

Jeu 15 – 20h30 : LA QUETE DE JAZZON – Théâtre Francis Planté à Orthez – 5 à 15€
Festival Jazz Naturel
De la Musique Jazz à la Danse Hip hop, le chemin parait long.Pourtant, la corrélation des deux styles se retrouve dans leurs origines culturelles quasi similaires… Née en 2012, cette création où danse et musique live se subliment l’une l’autre, prend racine dans la Culture noire, mélange d’influences africaines, européennes et américaines. Jazzmen et danseurs hip hop sont omni-genres, liés ensemble par des philosophies plus musicales et culturelles que par tout autre paramètre limitant du «style». En collaboration avec le quartet du Jazzman Seb Chaumont, la compagnie Bakhus se lance dans ce projet avec quatre de ses danseurs afin de retrouver leurs origines culturelles communes. Depuis plus de 3 ans, le quartet du saxophoniste Sébastien Chaumont consolide encore et toujours les bases d’une musique à l’identité forte et assumée.

Jeu 15 – 19h : Jam Session – Europub – gratuit
Privés de Show Case Time, les artistes ont trouvé refuge à l’Europub et depuis peu, au nouvel Europub…

Ven 16 – 20h30 : BODY AND BLUES – Théâtre Francis Planté à Orthez – 5 à 15€
Festival Jazz Naturel
« L’envie d’écrire un projet autour de la musique « source» de toutes les musiques improvisées, le blues, m’accompagne depuis plusieurs années maintenant. Symbole de liberté, synonyme de diversité et d’ouverture, la musique originelle de l’Amérique noire est de celles qui m’ont enseigné à repousser les frontières de mon art pour retrouver ma propre histoire. Une histoire marquée à jamais par ces notes bleues qui m’ont soufflé l’envie, le besoin, de devenir musicien. Des rencontres et des collaborations, on le sait, naissent les idées et les envies. La rencontre avec Sebastian Danchin a été déterminante. Croiser son chemin m’a ainsi soufflé l’ambition de travailler ensemble à un programme imaginé autour du blues, une musique en forme de patrimoine humain dont il explore les arcanes depuis plusieurs décennies. » E.Séva

Ven 16 – 21h : FRED CRUVEILLER BLUES BAND – Bourbon Street – gratuit

Ven 16 – 21h : THIERRY & THE PIGS – Cabaret Au Suivant –?€

Sam 17 – 20h30 : BERNARD LAVILLIERS – Zénith – 39 à 58€
Grand voyageur, Bernard Lavilliers intègre dans ses chansons des rythmes colorés récoltés tout au long de ses voyages. Son rock se teinte ainsi de rythmes reggae et de musique du monde. Quant aux textes, ils sont réalistes, contestataires. Bernard Lavilliers aime défendre les minorités et laissés-pour-compte et réveiller les consciences à travers ses chansons.

Sam 17 – 16h : THE SWEET PEPPERS – Théâtre Francis Planté à Orthez – 5 à 15€
Festival Jazz Naturel
The Sweet Peppers est un sextet montpelliérain qui fait revivre le jazz des années 1920 à 1940. Ces jeunes musiciens revisitent avec fraîcheur et passion les plus beaux standards de cette époque, ainsi qu’une sélection de petits trésors oubliés. Entre arrangements inédits et improvisations collectives, les amateurs ne manqueront pas de reconnaître des airs de Sidney Bechet, de Louis Armstrong et de Duke Ellington. Le tout porté par la voix charmante et délicieusement démodée d’Audrey, et par celles pleines de personnalité de Benjamin et de Sami. Musiciens professionnels, ils sont aussi grands amateurs de musique classique. C’est en toute modestie et avec spontanéité qu’ils se permettent quelques clins d’oeils aux grands noms de la musique dite ‘‘savante’’.

Sam 17 – 20h30 : TOM IBARRA GROUP – Théâtre Francis Planté à Orthez – 5 à 15€
Festival Jazz Naturel
Tom IBARRA est un jeune guitariste et compositeur français de Jazz Funk né le 3 octobre 1999. Il est remarqué très jeune pour sa virtuosité et ses compositions riches et dynamiques mais aussi pour ses lignes mélodiques qui se retiennent. Il est régulièrement récompensé lors de ses participations aux tremplins Jeunes Talents (Prix SACEM aux Festivals Jazz Musette de Saint-Ouen en 2013, 2014 et 2015, Jazz Au Phare 2016, Action Jazz Bordeaux 2016, Briv’En Jazz 2017, Des Rives & des Notes à Jazz à Oloron en juillet 2017…) et des musiciens tels Didier Lockwood, Sylvain Luc, Marcus Miller ou Richard Bona l’ont invité à partager leur scène.

Sam 17 – 21h : ROOTS 64 – Bourbon Street – gratuit

Sam 17 – 20h30 : 6CO – Salle Marcelle Courtois de Mazères-Lezons – Participation libre
En soutien à la Calandreta Tituouan Lamazou.

Sam 17 – 20h30 : MIU QUEIROZ – Le Moulin Bouge à Monein – 7€
Un premier album, Deep Breath, autoproduit & soutenu par la SACEM, de nombreux concerts et 1ères parties d’artistes reconnus comme Imany, Flavia Coelho, Calypso Rose, les Amazones d’Afrique, Yuna, Awa Ly ou encore Charles Pasi.
Nourrie d’influences diverses, Miu Queiroz présente aujourd’hui son propre répertoire, entre pop, jazz et rythmes brésiliens, avec une voix charmeuse et chaleureuse.
Sensibles et émouvantes, tour à tour douces ou dansantes, les compositions de Miu Queiroz s’affranchissent de toutes les frontières et étiquettes.
Elle compose, elle écrit, sur elle, sur l’amour, sur ce qui l’entoure, dans la langue de Shakespeare. Ne soyez tout de même pas surpris d’entendre un peu de portugais puisque, comme elle le dit, elle laisse son inspiration la guider, sans aucun calcul.
Une artiste à découvrir en live et sur son premier album!

Sam 17 – 20h30 : DAM’ DE CHOEUR et LES VOIX DE LA BASTIDE NAVARRENX – Eglise de Pardies (près de Monein) – Participation libre 

Dim 18 – 16h : SOUAD MASSI – Théâtre Francis Planté à Orthez – 10 à 30€
Festival Jazz Naturel
Souvent considérée comme la plus belle voix féminine d’Afrique du Nord, Souad Massi reprend la route dans un concert inédit, accompagnée de ses deux amis de coeur et de scène, le percussionniste Rabah Khalfa et le guitariste Medhi Dalil. La réputation de Souad Massi s’est forgée au cours d’une carrière de plus de 15 ans, portée par une détermination sans faille pour le combat politique et le maintien des valeurs que sont la liberté et la justice. Ses chansons, empruntes d’amour, d’altruisme et de courage, sont autant de témoignages contre l’intolérance du monde d’aujourd’hui. Lors de ce concert, Souad Massi proposera des titres de son 6ème album studio El Muta kallimûn (Maître des mots), réponse aux menaces dont elle a fait l’objet, et dans lequel elle redonne vie à une série de poèmes arabes remontant jusqu’au 6ème siècle. Le choix des textes transcendés par la beauté de sa voix nous rappelle les valeurs qu’a portées le monde musulman au travers des générations. Elle chantera également une sélection de ses plus grandes chansons telles que « Yemma » (Maman, je te mens), Deb, Amessa (Un jour viendra), « Hayati »(Ma Vie)… La connexion qui s’opère entre Souad Massi et ses musiciens relève pratiquement de la télépathie.
Respect et affection unissent ces trois êtres, et c’est avec un bonheur évident qu’ils se retrouvent une fois encore sur scène.

Dim 18 – 20h30 : EMILE PARISIEN QUINTET – Théâtre Francis Planté à Orthez – 8 à 23€
Festival Jazz Naturel
Les influences musicales d’Emile Parisien prennent racine dans la tradition presque folklorique de son pays d’origine (natif de Cahors), à laquelle s’ajoute un travail de composition que l’on retrouve dans la musique contemporaine et une abstraction mélodique et harmonique propre au Free Jazz. L’avantage de ce champ musical très vaste repose dans l’évidence avec laquelle il est investi par Emile Parisien. Rien n’est calculé ou forcé chez lui : au lieu de cela, les spécificités de ces genres musicaux se mélangent allègrement et sans concept préconçu. Le résultat est une musique passionnée aux nombreuses facettes, à la fois provocante et anarchique, mais aussi entraînante et swingante. Émile Parisien se voit décerner le prix d’Artiste de l’Année par le « Prix Django Reinhardt 2012 » et par les «Victoires du Jazz 2014 », les deux récompenses françaises les plus prestigieuses. le quintet d’Emile Parisien s’est formé suite à une carte blanche lors du Festival de Jazz in Marciac en 2015. L’album « Sfumato » est le résultat studio de cette formation rêvée du jazz contemporain européen.

Lun 19 – 19h30 : JOZEF VAN WISSEM – La Ferronnerie – 10€
Jozef Van Wissen a joué plus de 800 concerts solo dans des églises et des salles de concerts à travers le monde, en passant par les festivals rock ATP et Primavera Sound pour y présenter son unique luth noir fabriqué pour lui. En 2013 il remporte le « Cannes Soundtrack Award » au festival de Cannes pour la bande originale du film de Jim Jarmusch Only Lovers Left Alive. Il a d’ailleurs partagé l’affiche et enregistré plusieurs albums avec le réalisateur américain, mais également collaboré avec l’actrice Tilda Swinton, ou les musiciennes Zola Jesus et Yasmine Hamdan. Sur son dernier album intitulé When Shall This Bright Day Begin, il chante pour la première fois et les danses baroques aux accords précis qu’il trame à côté de ses lignes vocales possèdent une « beauté délicate occulte »

Mar 20 – 20h30 : BABA SISSOKO + MIGHTY MO RODGERS – Théâtre Saint Louis – 20 à 24€

Mer 21 – 20h : FEU! CHATTERTON – Zénith – 19 à 24€
Après de longs mois d’absence, Feu! Chatterton est de retour. Le quintet parisien à qui l’on doit les incandescents “Côte Concorde” et “Fou à lier”, vient de publier une nouvelle chanson sensible, “Souvenir”, premier extrait d’un second album que l’on espère pour bientôt. On y retrouve le lyrisme et la voix si singulière d’Arthur ainsi que l’écrin rock expressif de ses complices. Feu! Chatterton pratique un rock nourri de slam et de littérature, à mi-chemin de Lou Reed et de Lautréamont, comme une sorte de Soul Coughing français et acide. Électricité, romantisme et vertige.

Jeu 22 – 19h : TREMPLIN TONNERRE DE JAZZ – Salle de Lacaze à Billère – Gratuit
Concert gratuit MAIS réservation obligatoire auprès de la mairie de Billère au 05 59 40 03 30

MFQ + OCTET LA NOCTURNE + THE ACTUAL GROOVE + WALTER SEXTANT
Quatre formation, vingt-cinq (!) musiciens et musiciennes, quatre univers musicaux étonnants/détonnants pour cette ouverture au jazz d’ici et maintenant.
L’ordre de passage des quatre formations sera tiré au sort, un jury de professionnels récompensera la meilleure formation de la soirée, et le public votera pour attribuer son “coup de cœur” !

Jeu 22 – 21h : SEULS + WAY FOR NOTHING – Bourbon Street – gratuit
Seuls : Projet solo du guitariste/bassiste des “Deux Minutes de la Haine” à base de loops et de boîte à rythme. Ambiance planante, oscillant entre mélancolie et lourdeur passagère.
Way For Nothing : Pas besoin de chanteur pour le sextet qui viendra proposer sa vision du monde et délivrer un message humaniste et positif avec des atmosphères immersives, des guitares parfois rugueuses et une projection d’images fortes comme unique langage.

Jeu 22 – 19h : Jam Session – Europub – gratuit
Privés de Show Case Time, les artistes ont trouvé refuge à l’Europub et depuis peu, au nouvel Europub…

Ven 23 – 19h30 : TSHEGUE + JOEY LE SOLDAT – La Centrifugeuse – 8 à 13€
Soirée Afropunk
Tshegue (afropunk) : Groupe parisien tirant ses racines dans la musique africaine, le rock des origines et l’électro, Tshegue avec un premier EP sorti en juin et des prestations live très remarquées, s’affirme déjà comme une des révélations de cette année, avec notamment un passage remarqué aux Trans-Musicales de Rennes. Tshegue nous raconte entre les lignes le parcours d’une déracinée, les deux pieds plantés dans l’asphalte, la tête tournée vers le terreau ancestral. Noir et blanc, in and out, arty et catchy, DIY et ghetto blaster, minimal et dense, solaire et sombre, brut mais sophistiqué, spirituel et sauvage, homme et femme… tout est possible, tout se mélange en une transe insensée, qui nous touche corps et âme.
Joey le Soldat (hip – hop) : Combinaison de deux mots de ses langues principales, le Moré et le Dioula, Burkina Faso signifie « Pays des hommes intègres ». Joey Le Soldat en est un bon exemple. Petit-fils de tirailleur et fils d’un militant indépendantiste époque Sankara, de son vrai nom Joel Windtoin Sawadogo, il n’a de militaire que le patronyme. Son troisième et nouvel album arrive en septembre prochain. Taillé pour la scène, il signe le grand retour de l’un des rappeurs les plus passionnants du continent Africain. Sur des musiques qui mélangent le hip – hop 90’s et des instrus électro du musicien DJ Form, le rappeur burkinabé Joey le Soldat trempe sa plume dans la plaie béante de l’Afrique contemporaine. Grâce à sa voix grave et à son flow d’une précision rythmique redoutable, il dépeint un tableau sombre tout en délivrant un message plein d’espoir et tourné vers l’avenir.

Ven 23 – 21h : SARAH DAYAN & DEBORAH NEMTANU – Espace James Chambaud – 9 à 15€
Sarah et Deborah sont, chacune, depuis plusieurs années, des références dans la vie musicale française. Car si elles sont complices depuis l’enfance, ces deux jeunes virtuoses, chambristes et concertistes accomplies, ont tout d’abord tenu à creuser leur propre sillon professionnel. Sarah est le premier violon solo de l’Orchestre National de France, Déborah est premier violon de l’Orchestre de Chambre de Paris. Réunissant leur talent, elles se retrouvent à Lons pour notre plus grand plaisir autour d’oeuvres de Bach, Mozart et Vivaldi.

Ven 23 – 15h et 20h : AGE TENDRE – LA TOURNÉE DES IDOLES 2018 – Zénith – 39 à 59€

Ven 23 – 20h30 : FESTIVAL TONNERRE DE JAZZ – Salle de Lacaze à Billère – Gratuit
Concert gratuit MAIS réservation obligatoire auprès de la mairie de Billère au 05 59 40 03 30
nOx.3 & LINDA OLÁH
Un trio de jazzmen français aussi talentueux qu’intrépides, une chanteuse suédoise à la voix superbe, un libre jeu entre chanson, jazz, boucles et effets électroniques. Entre musique des sphères et dancefloor, on ne résiste pas à ce flot joyeux.
Groupe lauréat de Jazz Migration 2017, n0x.3 & Linda Oláh est en tournée pour la sortie de l’album Inget Nytt.

Ven 23 – 21h : INTRAVOX – Bourbon Street – gratuit

Ven 23 – 20h30 : PAMPLEMOUSSE + EQUIPE DE FOOT + ULTRA ZOOK – La Ferronnerie – 8€

Ven 23 – 21h : CALYPSO VALOIS + SINOFAR + FEIVO – Salle des Arcades à Bougarber– 10/12€
Calypso Valois : Quand on parle de la musique de Calypso Valois, les mots se bousculent pour décrire cette pop orchestrale farouchement francophone, poétique et narrative. Auteur, compositeur, interprète, la jeune femme signe des mélodies entêtantes, tubesques sans avoir l’air d’y toucher, et des textes ciselés où elle lâche, presque négligemment, des formules à tomber : « Cette salope est belle comme le jour »… Elle y parle d’amour, de violence, de chair, de fratrie, de fête, d’ennui et de rupture, de la beauté du monde. La laideur, Calypso l’esthète préfère la laisser dans l’ombre. Enfant, elle fait déjà preuve de goûts très affirmés. Elle pioche dans la discothèque de ses parents, les musiciens Elli & Jacno. Bouleversée par Chopin, épatée par Marvin Gaye, intriguée par Gainsbourg, cette petite fille insomniaque ne réussit à dormir qu’en écoutant le Velvet Underground… Et réclame des leçons de piano, d’habitude imposées par l’autorité parentale. Elle ne quitte plus cet instrument, sans pour autant lui être parfaitement fidèle. Car, si son entourage lui parle souvent de musique, pedigree oblige, elle s’y dérobe pendant longtemps. D’autres terrains la passionnent. L’art, qui l’émeut profondément : Delacroix, Caravage dont elle aime la violence, la peinture italienne. Parmi ses ancêtres, on compte des peintres, les Hallé, et un sculpteur, Achille Valois. Il y a aussi la littérature, qui l’imprègne depuis la petite enfance, quand sa grand-mère lui racontait les histoires de la Comtesse de Ségur. Stendhal, Flaubert, Balzac, Maupassant, Barbey D’Aurevilly, Pouchkine, Dostoïevski, Tchekov…. A l’instar de la musique, Calypso puise dans le classicisme pour forger un langage d’une modernité flamboyante –nourrie de son expérience sur scène, dès la fin de l’adolescence. Pour l’amour du texte, elle apprend la comédie dans des écoles de théâtre et, rapidement, le cinéma lui offre des rôles chez Olivier Assayas, Catherine Corsini ou Michel Gondry
Sinofar : Les deux acolytes de Sinofar n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Lassés par les groupes à géométrie variable, assommés par le rock assisté par ordinateur et exaspérés par la quête insatiable de nouveaux amis sur les réseaux sociaux, ils sont repartis avec rage à l’assaut des scènes de la région. Voici un répertoire à mi-chemin entre la fulgurance rock des Kills et l’electro hédoniste des Ting Tings et l’effet euphorisant de leur collaboration est une surprise puisque l’un comme l’autre s’adonnait auparavant à des compositions plus sombres. Le son finalement élaboré est plus proche d’un quatuor et ce qui frappe lors d’un concert des Sinofar est leur habileté pédestre, puisqu’il leur faut contrôler le son, lancer les rythmes et autres samples sans l’aide des mains, accaparées par des cordes à gratter et autres claviers à marteler.
Feivo : A croire que Feivo a grandi au cœur des rythmes endiablés d’une lointaine tribu africaine. Que ce soit dans ses productions ou lors de ses dj set, ses sonorités et ses mixes n’ont qu’un seul objectif : nous embarquer très progressivement dans son univers hypnotique, chatoyant, extensible et sensuel sans jamais renier les fondamentaux du “groove”. Depuis peu, ses productions, sans s’éloigner d’une efficacité dancefloor, emprunte des chemins plus organiques inspirés par des influences aussi diverses que les chants africains et les rythmiques frénétiques des balkans. Son objectif reste pour autant obsessionnel : ne nous laisser d’autre choix que de danser jusqu’au bout de la nuit.

Sam 24 – 11h : FESTIVAL TONNERRE DE JAZZ – Médiathèque d’Este à Billère – Gratuit
Concert gratuit MAIS réservation obligatoire auprès de la mairie de Billère au 05 59 40 03 30
CAPUCINE QUARTET
Thomas Gaucher
, guitare. Félix Robin, vibraphone. Louis Laville, contrebasse. Thomas Galvan, batterie.

Ce quartet bordelais a tout pour séduire avec une rare alliance guitare-vibraphone, clé d’une musique sereine et chatoyante. Le charismatique guitariste et leader Thomas Gaucher nous ravit de ses anecdotes “de quartier” : Capucine, c’est d’abord un quartier de Bordeaux !

Sam 24 – 20h30 : NATHALIE JOLY – Atelier du Neez – 14€
Chansons Sans Gêne – Cabaret Théâtre
Nathalie Joly incarne à merveille l’égérie des cabarets montmartrois Yvette Guilbert, première chanteuse moderne. Comédienne et chanteuse de talent elle donne à son œuvre une symbolique contemporaine

Sam 24 – 20h : BIGFLO ET OLI – Zénith – 32€
A priori c’est complet…

Sam 24 – 20h30 : FESTIVAL TONNERRE DE JAZZ – Salle de Lacaze à Billère – Gratuit
Concert gratuit MAIS réservation obligatoire auprès de la mairie de Billère au 05 59 40 03 30
SAMUEL TESSIER QUARTET + DIDIER FRÉBŒUF TRIO & JÉRÉMY ARNAL
Samuel Tessier Quartet : Samuel Tessier, guitare. Jérémy Hinekens, piano. Thomas Posner, contrebasse. Tom Peyron, batterie.
Quatre jeunes musiciens issus du CDML (Centre des MusiquesDidier Lockwood) proposent un jazz vitaminé, mêlant sanscomplexe standards et compositions originales.
Didier Frébœuf Trio & Jérémy Arnal : Didier Frébœuf, piano. Guillaume Souriau, contrebasse. Maxime Legrand, batterie. Jérémy Arnal, sax alto.
L’album “Drôles d’oiseaux” de Didier Frébœuf a été récompensé de 4**** par le magazine Jazzman. Quatre instrumentistes de haut vol nous offrent leurs compositions originales, délicates et virtuoses, sensibles et rythmées, aériennes… ou furieuses !

Sam 24 – 21h : ROCKSIDE – Bourbon Street – gratuit

Sam 24 – 21h : JESCA HOOP – La Ferronnerie – 10€
“Quand on découvre le parcours atypique de Jesca Hoop, on ne s’étonne guère de la difficulté qu’on éprouve à coller une étiquette à sa musique. Rock, pop, folk, progressif, un peu tout cela à la fois, sérieusement allumée, positivement habitée. Californienne élevée dans la religion mormone, qu’elle a ensuite rejetée pour errer en hippie fan du Grateful Dead, elle fut employée pendant dix ans comme nounou des enfants de Tom Waits. La jeune quadra qui se transplantera ensuite à Manchester aurait pu plus mal tomber : la proximité de Waits, génial créateur iconoclaste, l’a encouragée à façonner ses chansons hors cadre d’une pop introspective et libre, avec l’imprévisibilité d’une Kate Bush et l’intensité d’une Neko Case. L’an dernier, un album en duo avec Sam Beam d’Iron and Wine (Love Letter for fire) avait contraint Hoop à canaliser son chant afin de compléter harmonieusement celui de son partenaire. Sur Memories are now, son quatrième album, elle reprend sa voie non balisée, mais avec un meilleur sens de l’unité qu’auparavant. Est-ce pour cela que l’on s’attache enfin à cette artiste jusqu’ici insaisissable, parfois trop éparpillée ? Ou bien parce que l’album démarre par l’imparable Memories are now, d’une confondante évidence, portée par une mélodie et une performance vocale qui happent littéralement. Une chanson pop, fragile, intense, à l’arrangement minimal — une guitare acoustique en mode boogie artisanal et des choeurs enchanteurs — pour un résultat tout sauf banal. Mais là ou Hoop fait fort, c’est en refusant la répétition d’une formule efficace, se promenant d’un style à un autre, affirmant la cohésion de l’ensemble par sa seule identité et personnalité. Du délicat folk lyrique de Lost Sky à l’incantation quasi tribale de Songs of old, en passant par la country roots hantée de Simon says, Jesca Hoop ose, se met à nu, expose ses tourments (affectifs, religieux) dans un écrin musical audacieux, souvent surprenant, toujours apaisant. — Hugo Cassavetti (Télérama)”

Jeu 29 – 20h : CALOGERO – Zénith – 35 à 69€
Aujourd’hui, Calogero assume plus son côté pop et rock. Il compose également des musiques pour d’autres artistes tels que Patrick Fiori, Hélène Ségara, Florent Pagny ainsi que pour les Dix Commandements. Calogero est en tournée française partout en 2018 pour présenter l’album Libertéchérie (sortie le 25 août 2017).

Jeu 29 – 21h : DOMINO – Bourbon Street – gratuit

Jeu 29 – 19h : Jam Session – Europub – gratuit
Privés de Show Case Time, les artistes ont trouvé refuge à l’Europub et depuis peu, au nouvel Europub…

Ven 30 – 21h : RYON + ZOOLOGIC – Ampli/Route du Son – 10€
La Recup’ Party : vous apportez un petit appareil ménager, et on vous offre l’entrée ! Ce geste vise à sensibiliser au recyclage de ces petits objets électriques qui contrairement aux réfrigérateurs et autres machines à laver ne sont pas récupérés.
Ryon : Présenté comme la pépite de la nouvelle scène Reggae Française , le groupe sillonne les salles et les festivals depuis maintenant 3 ans, pour partager, dans la langue de Molière, ses inspirations poétiques, sincères et engagées . Plus d’une centaine de concerts depuis la sortie du premier album « Rêver » en 2016 (Album Nominé aux Victoires du Reggae dans la catégorie « Révélation de l’Année »). Le groupe reprend la route en 2018 pour soutenir “Zéphyr” leur deuxième opus et toujours partager son message de paix, d’amour et de tolérance!
Zoologic : C’est l’histoire de deux Mc’s de Tarbes qui se rencontrent pour la première fois sur scène, derrière un mic, le temps d’un freestyle aquatique avec un Hippocampe un peu fou. On est en 2012 quand Flox et Kitou décident de mettre en commun leur passion du rap pour monter un groupe. Deux autres Mc’s suivent le mouvement pour le premier Digital Album « Besoin d’humanité ». En 2015 Mc Laytaman rejoint le groupe le temps d’un EP « Positif ». Pur produit du midi, Zoologic vous propose d’arrêter de penser mais de vous mettre à réfléchir, de vous ambiancer et de les écouter rapper sur des beats cadencés. Sur des instrus et des lyrics « Straight Outta Sud-ouest », le crew et sa bonne humeur contagieuse ont un message commun, celui de rassembler. Avec comme seule arme le Hip-Hop, Zoologic fait son bout de chemin en s’accompagnant de noms tel que ENZ (oligarshiiit), SHAKA (Nitro F) ou encore Ryon pour des sons aux tendances reggae. Accompagné par Dj MRC,ils partagent avec vous des mesures aux sonorités « Old school ».

Ven 30 – 21h : GOOD TIMES – Bourbon Street – gratuit

Sam 31 – 21h : H BURNS + DAGUERRE – Ampli/Route du Son – 12 à 17€
H-Burns : Difficile d’ancrer ce musicien dans une quelconque contrée. Depuis 2006, H-Burns avance, évolue beaucoup, va où on ne l’attend pas. Après des premiers disques où il s’épanouissait dans les provinces du folk et de l’americana, le Français signait en 2013 un album beaucoup plus électrique, produit par Steve Albini. Prolongeant son parcours atypique dans le rock hexagonal, H-Burns revient avec un nouveau disque entre chien et loup. Celui-ci s’appelle “Kid we own the Summer”, et trace son chemin entre quelques grandes boussoles ayant pour nom la Californie de David Lynch et d’Angelo Badalamenti, le Springsteen intime de “Darkness the Edge of Town”, le Suicide presque calme du second album, ou la mélancolie toujours élégante de The National.
Daguerre : “La nuit traversée”, le sixième album de DAGUERRE, sous forme de livre disque, nous invite à une découverte singulière. Une toile sombre et lumineuse est tissée, portée par sa voix rauque et profonde. On se perd, on se retrouve, on oublie, on se rappelle, on se bat, on se relève. Les mots revêtent une texture, les sons prennent des odeurs, des couleurs. Sur scène, Daguerre se présente en trio avec le bassiste MICHEL Moussell et le multi instrumentiste Mikael Bentz. Anciens et nouveaux titres composent son nouveau spectacle et s’entrechoquent comme on sort la tête de l’eau au fil des épreuves de la vie. Une traversée à oser…

Sam 31 – 21h : DATCHA MANDALA + ESCOBAR + SOON SHE SAID – Le Pingouin Alternatif – 15€
31 mars et 1er Avril, 2 soirées spéciales “Les 40 ans de Mathieu“… 15€ la soirée, 20€ pour le week-end.

Sam 31 – 21h : KWES AND THE ROOTSMEN – Bourbon Street – gratuit

Sam 31 – 21h : BLACKLISTERS + USA NAILS – La Ferronnerie – 10€
La fine fleur du noise rock anglais sera à la Ferronnerie pour une soirée tout en larsens !

Les adresses et les liens de nos partenaires :

ACP
http://www.acp-concerts.com

Ampli/La Route du Son – Allée Montesquieu – 64140 Billère
http://www.ampli.asso.fr

Atelier du Neez – 700, Avenue du 18 Juin 1940 – 64110 Jurançon
http://www.jurancon.fr/

Bourbon Street – 2 Allée Antoine de Bourbon – 64320 Idron
https://www.facebook.com/bourbonstreet64/

Cabaret Au Suivant – 29, Avenue Frédéric et Irène Joliot-Curie – 64140 Lons
https://cabaretausuivant.wordpress.com/

La Centrifugeuse – Sud du campus d’Université – 64000 Pau
http://www.la-centrifugeuse.com

Espace Dantza – 19 rue Bourbaki – 64000 Pau
http://www.espacedantza.com/

Espace James Chambaud – 1, Allée des Arts – 64140 Lons
http://culture.mairie-lons.fr/

La Ferronnerie – 10 rue de L’Artisanat – 64110 Jurançon
http://atrdr.net/

Le Moulin Bouge – Quartier Loupien – 64360 Monein
https://www.facebook.com/pg/Le-moulin-bouge-854259891406878/

PCP – 45 rue Amédée Roussille – 64000 Pau
http://pauconcertprod.com/

Le Pingouin Alternatif – 14 place Palais – 64370 Arthez de Béarn
https://www.facebook.com/lepingouinalternatif/

Zénith de Pau
http://www.zenith-pyrenees.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *