Playlist pour un Noël réussi (ou pas)

Vous voulez faire peur à votre enfant qui n’a pas été sage, vous n’aimez pas votre belle famille qui vient réveillonner, nous avons la playlist de Noël qu’il vous faut ces prochains jours.

Encore du Johnny …

On peut avoir aimer Johnny Hallyday, il peut nous avoir laissé indifférent, mais en tout cas beaucoup auront du Johnny sous le sapin, coffret DVD, livre, slip imprimé, tasse à café et beaucoup penseront “Pfff encore du Johnny” … Et pourquoi pas mettre une chanson de Noël de Johnny à la chaîne du salon pendant qu’on ouvre les cadeaux.

Il avait chanté pour les laissés pour compte, Noël Interdit sur des airs country folk pas désagréables.

 

Le Père Noël a un flingue …

… et aussi une pelle et un marteau, le blanc de son habit est marron de crasse. Bref c’est peut être bien un psychopathe de redneck. Il n’a pas de traineau mais un pick-up rouillé, il n’habite pas en Laponie mais dans une caravane dans le désert du Nevada et il revient pour se venger de tous ceux qui n’ont pas été sages. Pour l’instant, il en a après le chanteur de The Killers, mais qui sait quand il en aura fini avec lui ?

Le groupe de Las Vegas qui a fait quelques cartons dans les 00’s mettait déjà des pulls de Noël moches en 2007 et commençait ainsi toute une série de Christmas Songs.

 

Le Père Noël a disparu …

… C’est ennuyeux et c’est bien ce qui pourrait bien faire le plus peur aux enfants. C’est Carlos qui le dit et il l’a cherché partout, ce grand vaillant !

Pas de Père Noël, pas de cadeaux. Alors ce brave Carlos, au lieu de chanter avec les enfants auraient mieux d’enfiler le manteau rouge par dessus sa chemise hawaïenne et se visser le bonnet au sommet de tête ronde. Il aurait été crédible en Père Noël avec sa barbe, sa bonhommie et son embonpoint. Bien plus crédible que la moitié de ceux qu’on voit dans les centres commerciaux.

 

Noël tous les jours …

… Oui, mais non, faut pas abuser. La magie du moment tient surtout de l’attente de ce jour spécial, ce qui revient quotidiennement devient fatalement banal, alors pas de Noël tous les jours, et puis surtout pas avec Wizzard, ça ferait mal aux yeux, encore plus qu’aux oreilles. Ce groupe ressurgit de l’ère Glam Rock, au début de 70’s, où rien ne brillait assez, où tout était permis, surtout le goût le plus mauvais, même ce chanteur qui ressemble plus au Yéti qu’au Père Noël.

De loin , la scène ressemble à une crèche, de plus près c’est carnaval, c’est joyeux, c’est pop, du sucre coule des saxophones, et puis des enfants rentrent sur le plateaux. Non, laissez les enfants en dehors de tout ça, on voulait juste leur faire peur, pas les traumatiser !

 

Il ne faut pas se forcer …

Durant son apprentissage musical, tout passionné a forcément eu à faire à quelqu’un qui lui a dit que Paul Mac Cartney était le meilleur compositeur de joyaux pop que la terre ait connu, et ce n’est pas faux ! Les doubles bleus et rouges des Beatles sont toujours un bon cadeau pour un ado voulant voir plus loin que Jul ou Booba. Et pour le contre-exemple, un esprit vicieux lui fera écouter cette chanson de Noël. Il y a tout sur cette vidéo mal repiquée d’une VHS. Le décor, des visages heureux, la famille, un foyer chaleureux. Tout sauf le son. Au début des 80’s Macca devait mal maîtriser les synthétiseurs. C’est archi plat, dénué de mélodie, on dirait de la musique pour une page minitel, les chœurs avec les angelots déclenchent des rires nerveux. C’est absolument nul. C’est peut être de l’humour anglais à prendre au 5ème degré. Peut être qu’il n’aime pas Noël.
Au bout de 2 minutes, on a envie de mettre une compil de la Compagnie Créole. “Noël, joyeux Noël, bon baiser de Fort de France …”

 

Et tout se passera bien …

On le sait très bien, on ne donnera suite à aucune menace, les enfants auront leurs jouets et seront mignons, les convives se tiendront bien et le tonton raciste gardera ces blagues nazes pour une prochaine fois. Tout se passera comme dans un clip de Wham ! il y aura des sourires, on se donnera l’accolade car on sera heureux de se retrouver. On se racontera des bons souvenirs au coin du feu, après on enfilera notre blouson fluo et on ira jouer dans la neige sans abîmer notre coiffure sophistiquée et puis on rentrera boire une tasse de vin chaud et on s’aimera sur une peau d’ours devant la cheminée.

 

Bon et heureux Noël à toi qui a lu cet article jusqu’au bout.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *